Alaska : l'administration Trump autorise officiellement la chasse des ours jusque dans leurs tanières

48Kpartages

Donald Trump a validé une loi controversée qui permettra aux chasseurs de traquer des ours en Alaska, sans être inquiétés. Précisions.

C’était dans les petits papiers de la Maison blanche, c’est désormais officiel !

Une loi fédérale autorisant de nouveau la chasse aux ours et aux loups sur les terres fédérales d’Alaska a été officiellement entérinée par l’administration Trump, cette semaine.

Cette règle, qui provoque l’ire des défenseurs de la nature, rend de facto caduque l’interdiction de cette pratique jusqu’alors en vigueur et votée durant le mandat de Barack Obama.

Crédit photo : Robert Frashure / Shutterstock

La loi facilitera la chasse des ours, des loups, des coyotes et des caribous

La loi autorise notamment les chasseurs à traquer les animaux ciblés jusque dans leurs tanières, en utilisant des appâts ou encore des lumières artificielles pour chasser les ours noirs et leurs petits.

Sont également menacés les loups et les coyotes, y compris durant leur période de gestation, ou encore les caribous qui pourront même être abattus depuis un bateau si jamais ces cervidés, réputés excellents nageurs, se trouvent à l’eau.

Il faut savoir que ces pratiques, fustigées par de nombreuses associations de protection animale, étaient déjà légales en Alaska mais depuis 2015, elles avaient été interdites dans les terres fédérales qui appartiennent au pays et non aux États.

Cette interdiction avait été décidée afin de réguler la faune locale pour ne pas risquer de déséquilibrer la chaîne alimentaire entre prédateur et gibier, dans la nature.

Cette nouvelle règle, qui entrera en vigueur la semaine prochaine, avait été proposée dès 2018 afin que les lois fédérales appliquées en Alaska s’alignent sur celles d’ores et déjà exercées localement sur le reste du territoire du plus grand État américain.

Selon le service en charge de la gestion des parcs nationaux, la mesure a été soutenue par des groupes de chasse ainsi que des chefs tribaux locaux.

Source : CNN
Plus d'articles