Deux meilleurs amis, liés depuis 60 ans, découvrent qu'ils sont frères grâce à un test ADN

Par
578
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

La vie est souvent faite de hasard. Et quand ces hasards sont bien faits, c'est d'autant plus agréable. Ces deux hommes en ont découvert les joies à la suite d'un test ADN où ils ont découvert un lien de parentalité. Et pas des moindres.

Kmir.com / A gauche Walter Macfarlane

On a souvent entendu que les amis sont la famille que l'on choisit. Alain Robinson et Walter MacFarlane, deux Américains d'Hawaï, se sont choisis. Et c'est une bien belle histoire qui témoigne de leur lien qui les unit depuis 60 ans maintenant. Amis depuis le collège, partenaires de football américain pendant de longues années, rivaux au crib (jeu de cartes), ils ont évolué et découvert des choses ensemble. Et certainement, que quelque chose de plus fort encore les liait, certainement inconsciemment. L'absence de repère paternel. Alors qu'Alan s'est fait adopter, Walter, lui, n'a jamais connu son père. Une pièce du puzzle manquante à sa vie qu'il a toujours souhaité découvrir.

Ce dernier, en quête de ses origines, a alors entrepris une recherche d'abord grâce au site « Ancestry.com », puis un test ADN qui s'est avéré probant. Le test lui révèle qu'il a un chromosome X similaire à celui d'un certain Robi737 qui n'est autre que Alan. Alan Robinson et Walter MacFarlane ont donc la même mère. Ils sont donc demi-frères. « On était sous le choc. On a comparé nos avant-bras poilus et c’était clair », plaisantent les deux frères.

Après 60 ans d'amitié, ils vont profiter de leur fraternité pour passer leur retraite ensemble et voyager.

Une histoire qui réchauffe les cœurs, n'est-ce pas ?

Source : ABC News
Amis
Commentaires