Angleterre : en conflit avec leurs voisins, ils décident de couper l'arbre devant chez eux en deux

1 033partages

En Angleterre, des couples de voisins se sont disputés à cause d’un arbre planté entre leurs deux maisons. Comme l’arbre attirait des pigeons, l’un des couples a décidé de couper l’arbre en deux.

Crédit photo : @feebateman

À Waterthorpe, en Angleterre, une dispute de voisinage s’est déclarée à cause d’un arbre qui était planté entre deux maisons. Ce conifère, vieux de 25 ans et haut de 5 mètres, était entre l’habitation des Mistry et celle des Lee.

Ces deux couples sont voisins depuis 28 ans mais ne s’entendent plus depuis un an, à cause du conifère. En effet, il y a un an, Bharat Mistry a décidé de tailler l’arbre pour qu’il soit en forme de boule. Rapidement, de nombreux pigeons se sont installés dans le conifère, qui est devenu un endroit parfait pour nicher.

Nuit et jour, les pigeons étaient présents dans l’arbre. Cependant, ils faisaient beaucoup trop de bruit pour Irene et Graham Lee, le couple de septuagénaires. De plus, leur allée était souvent recouverte de déjections d’oiseaux.

L’arbre a été coupé en deux

Crédit photo : Bharat Mistry / Matthew Lofthouse / SWNS

Pour régler ces problèmes, les Lee ont fait part de ces inconvénients à leurs voisins, et ont demandé à ce que l’arbre soit enlevé. Devant le refus des Mistry, ils ont négocié pour qu’une nouvelle taille de l’arbre soit effectuée, ou que des filets soient installés pour empêcher les pigeons de nicher dans le conifère.

Alors que Bharat Mistry, à l’origine de la coupe de l’arbre, se renseignait auprès de plusieurs entreprises pour faire ces modifications, le couple Lee a finalement décidé d’appeler une entreprise d’élagage.

Ainsi, la moitié de l’arbre se trouvant du côté de leur maison a été coupée. Aujourd’hui, le conifère n’est plus taillé en boule mais en demi-cercle et est devenu une vraie attraction touristique.

Crédit photo : Bharat Mistry / Matthew Lofthouse / SWNS

Si les Lee ne sont maintenant plus incommodés par les pigeons, ils se sont néanmoins attirés les foudres de leurs voisins. À cause de cette nouvelle coupe, l’arbre pourrait ne pas survivre à l’été. Si c’est le cas, il devra être abattu.

Source : Le Progrès