Angleterre : un promeneur découvre un trésor de plus de 2000 ans évalué à un million d'euros

En septembre dernier, un ornithologue britannique qui se promenait tranquillement dans la campagne a fait une découverte tout simplement exceptionnelle. En effet, il est tombé sur un tas de pièces d’or très anciennes qui seront finalement estimées à près d’un million d’euros.

Crédit : Treasure Hunting Magazine

À voir aussi

En tant qu’amoureux de la nature, il lui arrive très régulièrement de prendre de son temps pour aller marcher entre les champs et les forêts aux alentours de chez lui. Mais cette fois-ci, alors qu’il observe une dispute entre deux oiseaux depuis quelques minutes, il aperçoit quelque chose briller au sol à quelques dizaines de mètres de lui. Sans grande conviction, il s’y rend pour constater qu’une pièce métallique dépasse légèrement du sol.

Intrigué par une telle trouvaille, qui n’est pas sans rappeler les scènes des films d’aventures ou les héros trouvent des trésors incroyables, il décide de faire un rapide aller-retour chez lui afin de récupérer le matériel nécessaire afin de creuser davantage et ainsi voir ce qui se cache sous le sol à cet endroit précis. Et force est de constater qu’il a bien fait puisqu’il a finalement mis la main sur 1300 pièces d’or. Ces dernières datent de plus de 2 000 ans (oui oui, vous avez bien lu), à l'époque où la féroce reine celte Boudicca était en guerre contre l’Empire romain.

Après plusieurs expertises, le butin impressionnant du promeneur d’une cinquantaine d’années a été évalué à 845 000 livres sterling par les spécialistes britanniques en la matière, soit environ 975 000 euros. Un bien beau cadeau pour quelqu’un qui pensait simplement sortir de chez lui pour aller observer des oiseaux et se ressourcer dans la nature.

Crédit : Treasure Hunting Magazine

« Ce soir-là, je faisais un peu d'observation d'oiseaux. Après avoir observé un combat entre une buse et un couple de pies, j'ai regardé par terre et j'ai repéré quelque chose qui gisait dans un peu de terre labourée profonde qui bordait un champ. J'ai vu l'éclat de l'or et j'ai compris qu'il s'agissait d'une magnifique pièce d'or celtique. J’étais choqué, j’ai dû m’asseoir pour reprendre mes esprits. J'ai ensuite repéré la deuxième pièce à deux pas de là et je me suis précipité chez moi pour prendre mon détecteur de métaux. Il a donné un signal très fort indiquant que d'autres pièces se trouvaient juste sous la surface » a raconté l’heureux ornithologue, qui a souhaité rester anonyme, à Treasure Hunting Magazine.

Sur le chemin du retour à son domicile, le promeneur a dit avoir prié pour que ses deux sacs remplis des 1 300 pièces d'or tiennent le coup et ne se déchirent pas. Une fois arrivé chez lui et les pièces mises en sécurité, il a prévenu le bureau du coroner local. Il s’agit d’un fonctionnaire, chargé au nom de la Couronne d'Angleterre, de superviser le protocole conformément à la loi britannique de 1996 sur les trésors, y compris la décision de savoir qui peut conserver les pièces : le découvreur, le propriétaire du terrain ou un musée local.

Crédit : Treasure Hunting Magazine

Une découverte de 1300 pièces d’or qui dépasse largement le précédent record

« Ces pièces constituent une contribution substantielle, voire énorme, à nos connaissances numismatiques académiques et feront sans aucun doute l'objet de nombreuses attentions au cours de l'année à venir. Il est possible qu'elles constituent un dépôt d’un trésor de guerre suite aux campagnes orientales de Boudicca. Le précédent record était de 840 pièces d’or et il s'agissait du magot de Wickham Market trouvé en 2008. À ce stade, il semble très probable que la nouvelle découverte détrône largement cette trouvaille de la première place » a expliqué Julian Evans-Hart, rédacteur en chef de Treasure Hunting Magazine.

Étonnant n’est-ce pas ?

Source : New York Post