Personne n'est venu à l'anniversaire de cette petite fille autiste... effondrée, sa maman lance un appel sur Facebook : des centaines de personnes se mobilisent pour faire vivre à l'enfant un moment inoubliable !

3 883partages
Le monde est impitoyable, davantage pour celles et ceux qui sont différents. Dans les salles de classe et dans les cours de récréation, les enfants font cette douloureuse expérience dès leur plus jeune âge. C’est le cas de Rhianna, une petite fille âgée de 9 ans, qui avait hâte de fêter son anniversaire. Malheureusement, personne n’est venu célébrer avec elle cette journée si particulière.
Melbourne mum Candy Butchers (left) had planned a birthday party for her nine-year-old daughter Rhianna (right)
@Supplied
Il y a quelques semaines, Candy Butchers, une jeune maman australienne âgée de 26 ans, a souhaité organiser un anniversaire exceptionnel pour sa fille de neuf ans qui souffre d’autisme, Rhianna. Cette mère très aimante et attentionnée avait très envie de marquer cette journée d’une pierre blanche. Accompagnée de son mari Adam, la jeune femme s’est appliquée dans la préparation des gâteaux et dans la décoration de sa maison pour l'évènement.

Sur 25 personnes invitées, une dizaine de familles avait initialement accepté de venir fêter l’anniversaire. « Rhianna est autiste et très intimidée par les autres. Elle n’a pas les réflexes sociaux d’une personne 'ordinaire'. J’ai donc fait appel à mes propres amis et à leurs enfants » déclare la maman à Daily Mail Australia.
Rhianna, who is autistic, didn't have any friends to invite. So her mum invited her own friends and their children to the party
@Supplied
Pourtant, les choses ne se passent pas comme prévu. La matinée qui précède la fête, tout le monde annule progressivement sa venue par SMS. L’enfant, très excité, comptait les jours qui la rapprochaient de cet évènement. Candy, très blessée, accuse le coup et ne peut se résoudre à dire à sa fille que personne ne viendrait à sa fête d’anniversaire. « Je suis d’abord allée m’isoler dehors. J’étais en pleurs. Il était hors de question que je laisse tomber ma petite fille. Et je ne pouvais pas lui dire que tout le monde avait annulé. Comment expliquer à une petite fille de 9 ans que personne ne souhaite venir à son anniversaire ? Je me suis sentie très blessée en tant que maman » raconte Candy.

Candy, dans le besoin de se confier sur cet incident fâcheux, décide de raconter son malheur sur le mur d’un groupe Facebook dont elle fait partie, appelé « Midnight Mums ». C’est là que la magie d’internet a fait son effet. Des centaines de réponses venues du monde entier n’ont pas tardé à arriver. « Au bout d’un moment, mon téléphone ne s’arrêtait plus de vibrer. Il y avait pas moins d’une centaine de commentaires de soutien avec des photos de parents accompagnés de leurs enfants qui souhaitaient un bon anniversaire à ma petite Rhianna ».
The 26-year-old then posted about her feelings in a private Facebook group called Midnight Mums
@Supplied
Et comme un bonheur n’arrive jamais seul, quelques parents bienveillants - eux aussi originaires de Melbourne - se sont portés volontaires pour venir faire une surprise à Rhianna. Résultat, une quarantaine de personnes se sont déplacées chez les Butchers, des gâteaux, des boissons et des cadeaux dans les mains. Cette journée, qui devait sur terminer sur une note triste, s’est transformée en énorme fête sous le signe de la joie et de la bonne humeur : « ma maison était remplie ! Ma fille m’a dit que c’était le plus bel anniversaire de sa vie » raconte Candy avant de faire une déduction qui a le mérite de nous faire réfléchir sur nos relations sociales : « des personnes que je considérais comme mes amis et que je fréquente depuis une vingtaine d’années ont préféré annuler et renoncer à venir fêter n’anniversaire de mon enfant, tandis que d’autres personnes que je ne connaissais pas ont pris le temps de faire le déplacement jusqu’à chez moi. Des parents inconnus se sont portés volontaires pour organiser un petit spectacle pour les enfants ».

Et finalement, que savons-nous de ces personnes que nous considérons comme nos amies ? Seront-elles toujours là pour nous ? Cette histoire touchante qui se termine par un merveilleux happy end nous prouve qu’il existe et qu’il existera toujours des personnes dotées d’un grand cœur. Peut-être que nous ne les connaissons pas encore...
In the end, 40 people came to Rhianna's birthday party, bringing presents and cards for her (pictured)
@Supplied
Mais ce récit nous indique autre chose : les réseaux sociaux, malgré leurs nombreux imperfections, ont une force inégalable et incontestable : celle de rassembler et de créer des liens exceptionnels inenvisageables il y a une quinzaine d’années.
Source : Daily Mail
En vidéo : Moe Zinkerbell, le youtubeur qui offre des coupes de cheveux à des SDF
Plus d'articles
Dernières news