Dans ce petit village d'Espagne, tous les habitants sont devenus millionnaires du jour au lendemain grâce à la générosité de l'ancien patron de Corona, la marque de bière

1 153partages

Récemment décédé, Antonino Fernandez fut l'un des éminents patrons de Grupo Modelo, une compagnie qui commercialise la célèbre marque de bières Corona. Devenu milliardaire, il a légué des millions de sa fortune aux habitants de son village d’enfance en Espagne.


En Galice, au nord-ouest de l’Espagne, un tout petit village baptisé Cerezales del Condado est en train de se découvrir une nouvelle vie. Les 80 âmes qui résident dans cette bourgade sont, du jour au lendemain, toutes devenues millionnaires. Tout cela grâce à la générosité d’un seul homme.


Cet homme s’appelle Antonino Fernandez et était le PDG de Grupo Modelo, une compagnie mexicaine qui détient notamment la marque de bière Corona. Décédé au mois d’août 2016, à l’âge de 99 ans, le milliardaire a voulu donner une partie de sa fortune au village qui l’a vu grandir.

diarlodeleon.es


Né dans la pauvreté en 1917, onzième enfant sur treize dans une famille nombreuse, il a dû quitter l’école à 14 ans car ses parents n’avaient pas les moyens de lui payer la suite de ses études. Après la guerre civile espagnole, il déménagea à Leon, un peu plus au nord du pays, où il se maria avec Cinia Gonzalez Diez.


Une union qui changea sa vie, puisque sa femme n’était autre que la nièce du propriétaire de Grupo Modelo. En 1949, le couple s’envole pour le Mexique pour s’y installer et Antonino Fernandez commence à travailler pour la compagnie. Travaillant dans l’ombre et montant les échelons de la société progressivement, il arrive au poste de PDG en 1971.

abc.es


Sous son règne, la marque de bière Corona s’impose comme la plus populaire du Mexique et devient un énorme produit d’exportation à travers le monde. Il reste PDG jusqu’en 1997 et garde un siège au conseil d’administration de la société jusqu’en 2005, où il fut succédé par son neveu Carlos Fernandez Gonzalez. Par la suite, il reste membre d’honneur du conseil d’administration jusqu’à sa mort.


Étant la deuxième marque de bière la plus importée aux États-Unis et générant près de 693 millions de dollars de recettes par an (soit plus de 654 millions d’euros), Antonino Fernandez est décédé dans la peau d’un milliardaire émérite et philanthrope. Malgré son exil, il n’a jamais oublié d’où il venait.


Durant sa vie, il a déjà agi pour le bien de son village. Honoré par l’ancien roi d’Espagne, Juan Carlos, pour ses actions caritatives, Antonino Fernandez s’est illustré en créant une fondation en 2009, avec sa femme, pour soutenir les initiatives rurales dans la région. Il a également encouragé l’emploi de personnes handicapées, en Espagne et au Mexique, en créant en organisation en ce sens.

debate.com.mx


À sa mort, il a donc légué un total de 169 millions de livres (soit près de 199 millions d’euros) au village de Cerezales del Condado. Chaque villageois a donc touché un peu plus de 2 millions d’euros chacun…


Seul barman du village, Maximino Sanchez a confié auprès du Daily Mail : « On n’a jamais vraiment eu d’argent avant. Je ne sais pas ce qu’on aurait fait sans Antonino ». Reconnaissant la générosité incroyable du milliardaire décédé, les habitants du village comptent utiliser cet argent sciemment, dans l’intérêt de leur communauté. En effet, le village va bâtir un centre culturel qui abritera une association à but non-lucratif, qui pourra employer près de 300 personnes.

news.sznews.com

Incroyable ce geste de générosité, n’est-ce pas ?
Source : Daily Mail
En vidéo : Kyle the goose, l'oie qui s'est liée d'amitié avec l'homme qui l'a sauvée
Plus d'articles
Dernières news