Après 18 heures d'arrêt cardiaque, le cœur d'un homme s'est miraculeusement remis à battre

Par
1 837
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Les médecins avaient perdu espoir après cinq heures passées à tenter de réchauffer son corps tombé en hypothermie, un état qui avait fait cesser de faire battre son cœur… et pourtant : un homme a connu une véritable renaissance après 18 heures d’arrêt cardiaque, au centre hospitalier de Béziers, le 12 mars dernier.

Image d'illustration de soignants transportant un patient sur un brancard. Crédit photo : Spotmatik Ltd / Shutterstock
Âgé de 53 ans, son corps avait été retrouvé inanimé le mois dernier au bord d’une rivière de Béziers, dans l’Hérault, transi de froid. La température corporelle de l’homme avait chuté à 22 °C, soit 15 degrés de moins que la température moyenne normale.

Inerte, son cœur avait cessé de battre après une nuit glaciale passée dehors. L’homme a alors été amené d’urgence au centre hospitalier de Béziers, où les médecins ont fait le nécessaire pendant cinq heures pour le réchauffer, sans succès.

Les soignants l’ont alors transféré à l’hôpital de Montpellier par hélicoptère, où une sorte de cœur artificiel a pris le relais et remplacé son véritable cœur, inactif depuis plusieurs heures. L’équipe de soignants était alors plus que pessimiste, face à l’incapacité de faire remonter sa température corporelle, et à l’absence de relance de son cœur.

Comme par miracle, le cœur s’est remis à battre après dix-huit heures sans la moindre réaction, à la stupéfaction de tous. Le froid a contribué à maintenir les organes vitaux intacts durant toutes ces heures, et à protéger le cerveau, épargnant le patient de toute séquelle. Un principe qui n'est pas sans rappeler celui sur lequel repose la cryogénisation.

Le Figaro rapporte que ce fait sera prochainement relaté dans une revue scientifique, cette véritable résurrection tenant du prodige, du jamais vu jusqu’alors au CHU de Montpellier.

Plus d'un Français sur trois jette ses déchets par la fenêtre lors d'un trajet
Source : Le Figaro
Commentaires