Après avoir repris un territoire des mains de Daech, l'armée libanaise a hissé un drapeau espagnol pour rendre hommage aux victimes des attentats

7 860partages

Il y a quatre jours, l’Espagne a été frappé par un double attentat. Sur les Ramblas, des milliers de personnes se sont rassemblées pour rendre hommage aux victimes par le biais de fleurs ou de petits mots.

Un autre hommage a marqué les esprits ce week-end. C’est celui de l'armée libanaise qui, après avoir repris une position à l’état islamique, a décidé de hisser un drapeau espagnol en hommage aux victimes de l’attentat de Barcelone et de Cambrils qui ont fait 14 morts et une centaine de blessés.

Crédit photo : AFP

C’est dans la région de Jouroud Ras Baalbeck, sur la montagne Mkhayrme, que deux soldats ont fait flotter dans les airs les drapeaux du Liban et de l’Espagne.

Cet hommage survient peu de temps après de vastes opérations militaires qui se sont déroulées depuis le samedi 19 août.

Selon le colonel Fady Abou Eid, les soldats ont pu libérer une surface de 80 km, soit la moitié du territoire occupé. Dans les affrontements, une vingtaine de combattants de l’EI ont été tués et une dizaine de soldats libanais aurait été blessée. Ce sont près de 600 combattants de l’EI qui étaient présents dans cette région frontalière, ils y contrôlaient une zone estimée à 120 km carrés avant le début des opérations.

Selon le général Nazih Jreij, les 40 km restants seront sans aucun doute les plus difficiles à reconquérir puisque les combattants de Daech y seraient rassemblés. De l’autre côté de la frontière, dans le Qualamoun-Nord, l’armée syrienne et le Hezbollah continuent leur avancée sur les positions islamiques de ce secteur.

Depuis sa publication avec en légende “Un salut de nos troupes qui combattent Daesh dans (la région de) Jouroud Ras Baalbeck aux victimes espagnoles et au monde entier”, la photo hommage a fait le tour du web et devient un geste symbolique lourd de sens.

En vidéo : Coralynn, petit ange parti trop tôt devenu super-héroïne
Plus d'articles