Une campagne choc, centrée sur des photos avant et après retouches pour nous sensibiliser à l'écologie, lancée par WWF

Par
250
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Combien sommes-nous à rêvasser sur Instagram, à fantasmer sur les photos de voyages des personnes que nous suivons, ayant parfois l'air trop belles pour être vraies ? Il s'agit justement de la ligne d'attaque de la dernière campagne de communication issue de la collaboration entre la WWF France (World Wide Fund for Nature) et l'agence publicitaire TBWAParis. Les deux organisations se sont associées à l'occasion de l'inventive campagne coup de poing #TooLatergram, qui s'est appuyée sur des Instagrammeurs ayant des dizaines de milliers de followers.

Les Instagrammeurs en question ont posté comme d'accoutumée des photographies de fabuleux paysages qui ont fait saliver leurs abonnés... avant de révéler que les photos étaient retouchées, et de partager les véritables photos des lieux en question. L'occasion pour eux de dévoiler frontalement les ravages de la pollution et de la déforestation, à la surprise et au grand désarroi de leurs admirateurs tombés amoureux de ces endroits.

Ce #TooLatergram appelle donc à limiter la pollution de chacun pour ralentir le désastre écologique en cours, et préserver les lieux auxquels nous tenons, pour éviter plus de ravages comme celles ci-dessous. Une campagne choc que nous espérerons efficace ! 

Forêt roumaine :

Après retouches :

Instagram

Avant retouches :

Instagram

Grande Barrière de Corail

Après retouches : 

Instagram
Avant retouches : 

Instagram

Île de Sumatra, en Indonésie

Après retouches

Instagram

Avant retouches : 

Instagram

Heilong-Amour (Chine)

Après retouches :

Instagram

Avant retouches : 

Instagram

L'île Henderson dans les îles Pitcairn

Après retouches : 

Instagram

Avant retouches :

Instagram

 

Le Mont Blanc : 

Après retouches : 

Instagram

Avant retouches :

Instagram

 

Source : WWF / TBWA Paris
Commentaires