Paris 2024 : depuis l'espace, Thomas Pesquet interprète la Marseillaise au saxophone

1 326partages

Lors de la cérémonie de clôture des Jeux olympiques de Tokyo 2020, l’apparition surprise de l’astronaute Thomas Pesquet n’est pas passée inaperçue ! Ce dernier a montré ses talents de musicien depuis la Station spatiale internationale.

Ce dimanche 9 août, la cérémonie de clôture des Jeux olympiques de Tokyo 2020 s’est déroulée au stade national de Shinjuku Ward. Au programme : défilés des athlètes, remises de médailles et danses traditionnelles ont émerveillé les spectateurs du monde entier.

Ce clap de fin a également célébré le passage de relais entre la capitale nipponne et Paris. Comme vous le savez, les prochains Jeux olympiques de l’ère moderne auront lieu dans la ville lumière, en 2024.

Comme la tradition l’exige, la maire de Paris, Anne Hidalgo, a reçu le drapeau olympique de la part du président du Comité international olympique, Thomas Bach.

Crédit Photo : MAXPP / TASOS KATOPODIS

Thomas Pesquet fait résonner les notes de la Marseillaise depuis la Station spatiale

Après cette passation, une Marseillaise réorchestrée a été interprétée dans un magnifique clip. La vidéo, réalisée par David Ctiborsky, a créé la sensation avec l’apparition surprise de Thomas Pesquet.

Depuis l’espace, l’astronaute français a interprété quelques notes de l’hymne national au saxophone, dans une séquence magique.

Crédit Photo : Capture écran YouTube / Paris 2024

Plus tôt dans la journée, le Frenchy avait publié une vidéo sur Twitter dans laquelle il apparaît avec son homologue japonais Aki Hoshide. Ensemble, ils ont procédé à leur propre passation avec une réplique du drapeau olympique.

Les Jeux olympiques de Paris se dérouleront du 26 juillet au 11 août 2024. Les épreuves d’escrime et taekwondo se tiendront dans l’enceinte du Grand Palais. De son côté, le mythique Stade de France accueillera les épreuves d’athlétisme et de rugby.

Le traditionnel village olympique sera réparti entre les communes de Saint-Denis, L’Île-Saint-Denis et Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis).

Source : Actu.fr