Jessica Springsteen, la fille de la star américaine du rock, a remporté sa première médaille d'argent lors des JO de Tokyo

Jessica Springsteen, la fille du couple légendaire du rock américain Bruce Springsteen et Patti Scialfa, vient de remporter une médaille d'argent à l’épreuve du saut d’obstacles avec l'équipe américaine d’équitation aux Jeux olympiques de Tokyo.

Crédit : Behrouz Mehri

À voir aussi

Jessica Springsteen et les membres de son équipe Laura Kraut et McLain Ward, ont obtenu ce résultat particulièrement mérité après avoir presque réussi un sans-faute lors de la finale du saut d'obstacles qui s’est déroulée hier. Elles ont remporté la médaille d'argent après avoir été au coude à coude puis à égalité avec l'équipe de Suède et ont finalement été contraintes à prendre part à un partage pour être départagées, au bout du suspense.

Il s’agissait de la première fois que Jessica Springsteen, 29 ans, originaire du New Jersey, prenait part à une épreuve de la prestigieuse compétition sportive. En effet, elle a fait ses débuts dans l'équipe olympique à Tokyo après avoir été nommée remplaçante en saut équestre pour les Jeux olympiques de Londres en 2012. Elle a grandi sur la propriété de sa famille à Colts Neck Township, dans le New Jersey, avant que la famille ne déménage à Los Angeles. Elle a commencé à monter à cheval dès son plus jeune âge et a pris des leçons d'équitation dès 5 ans avant d’avoir son premier poney à 6 ans. On peut donc aisément imaginer à quel point remporter une telle médaille est un accomplissement après tant d’années d’entraînement.

Crédit : Roy Rochlin

Lors d’une interview, la jeune femme a confié aux journalistes que même si les membres de la famille des athlètes ne pouvaient pas être présents sur place pour les raisons sanitaires que l’on connaît, elle savait que ses parents la soutenaient de loin. « Ils m'envoient des photos depuis les États-Unis et encouragent tous les membres de l’équipe. Ils sont super excités » avait confié la cavalière au sujet de ses parents avant l’épreuve.

Jessica Springsteen et son étalon, Don Juan van de Donkhoeve, ont coupé un rail lors de la ronde préliminaire de samedi, et l'un de ses coéquipiers, McLain Ward, a commis la même erreur lors de son passage, ce qui a définitivement enterré les chances de médaille d’or pour le trio américain. A contrario, en face, le Suédois Peder Fredricson n’a pas tremblé et a effectué un parcours parfait sur la piste pour aider son pays à remporter sa quatrième médaille d'or dans la discipline depuis 1924. Pour rappel, la dernière médaille d'or remportée par les États-Unis dans l'épreuve de saut équestre remonte aux Jeux olympiques de Pékin en 2008.

Crédit : BSR Agency

Crédit : Julian Finney

L’équitation, une passion familiale

La fille de la rock star aux plus de 64 millions d’albums vendus à travers le monde a déclaré que sa mère était sa principale source d'inspiration pour le saut à cheval et celle qui lui avait donné envie de se lancer dans cette direction. « Elle a été comme ma première idole d'équitation. J’avais l'habitude de la regarder sauter et de me dire ‘oh mon Dieu, elle saute si haut. Je ne serai jamais capable de faire ça’. C'est vraiment cool que ce soit quelque chose que nous puissions apprécier en famille » a-t-elle expliqué.

Et pour celles et ceux qui se demandent déjà si Jessica Springsteen sera de retour aux prochains Jeux olympiques de Paris en 2024, la réponse est oui ! La jeune championne a fait savoir que son cheval serait dans la fleur de l’âge pour ce moment et qu’elle avait envie de décrocher la médaille d’or à cette occasion. Elle a ajouté : « Don est assez jeune, donc c'est définitivement quelque chose que je vais garder à l'esprit, absolument. Je l'espère. »

Crédit : Jack Fordyce / Shutterstock

Génial, n'est-ce pas ?

Source : INSIDER