“Il n'a plus rien” : remis miraculeusement d'un cancer du cerveau incurable, un garçon de 12 ans intrigue les médecins

Bouton whatsapp

Dans le Val-de-Marne, un enfant belge âgé de 12 ans aurait quasiment guéri d’un cancer du cerveau estimé incurable. Le garçon ne présente plus aucun symptôme, ce qui intrigue les médecins.

Les miracles existent parfois en médecine ! La guérison mystérieuse du petit Lucas, âgé de 12 ans, en est un, tant les médecins ne lui donnaient aucune chance de survie. Il y a six ans, on lui diagnostique un “gliome infiltrant du tronc cérébral”, un cancer du cerveau qui touche plusieurs dizaines d’enfants chaque année. Un cancer réputé incurable !

Pourtant, six ans plus tard, ses parents annoncent que leur petit garçon “n’a plus rien”, sans toutefois parler de “guérison” par précaution : “Les médecins étaient clairs. Ils nous ont donné les statistiques, qui n’étaient pas bonnes, pas bonnes du tout”, explique Cédric, le père de Lucas.

Crédit photo : iStock

Lucas a défié toutes les probabilités, suscitant la stupeur et la curiosité des médecins de l’hôpital Gustave-Roussy de Villejuif, dans le Val-de-Marne, où il était suivi. Il subissait un traitement lourd au quotidien qui n’était pas supposé lui permettre de guérir. Le jeune garçon aurait éliminé progressivement la maladie, ou en tout cas, ses symptômes.

Une rémission miracle qui intrigue les médecins

Il y a un an, voyant que les signaux étaient positifs, le médecin de Lucas a fait le choix d’arrêter le traitement. Et l’arrêt du traitement n’a eu aucun effet négatif sur le garçon. Au contraire, cela a confirmé sa rémission.

Crédit photo : DR

Désormais, les médecins cherchent à comprendre comment le garçon a pu éliminer naturellement son cancer pour que cela serve à d’autres enfants : “On pense que Lucas a eu une forme particulière de la maladie. On doit comprendre quoi et pourquoi pour réussir à reproduire médicalement chez d’autres patients ce qui s’est passé naturellement chez lui. Ça serait formidable”, indique l’un des docteurs.

De leur côté, les parents de Lucas espèrent que leur fils ne soit pas l’exception, afin que d’autres enfants puissent guérir de maladies dites incurables. Selon Le Parisien, huit autres jeunes patients sont suivis dans le cadre de l’essai clinique Biomede réalisée par l’hôpital Gustave-Roussy. Ils sont tous considérés comme “longs répondants”, sans rechute trois ans après leur diagnostic.


COMMENTER L'ARTICLE

author-avatar

Au sujet de l'auteur : Jérémy Birien

Journaliste, rédacteur en chef