Leur beauté délicate et rare est en train de créer un véritable raz-de-marée : atteintes d'albinisme, ces jumelles Brésiliennes sont promises à un avenir radieux !

Par
8 894
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Lara et Mara Bawar sont deux sœurs jumelles originaires de São Paulo, au Brésil. Elles sont peut-être très différentes de la plupart des modèles et des mannequins qu'on a l'habitude de voir, et pourtant, elles sont en train de créer un véritable déferlement dans l'industrie de la mode ! Âgées de 11 ans, elles sont toutes les deux atteintes d'albinisme, une condition qui cause notamment une absence de pigmentation de la peau et des cheveux… Et elles assument magnifiquement leur particularité comme une source de beauté rare !

C'est en 2016 que tout a commencé pour ces deux jumelles brésiliennes, dont les parents sont originaires de Guinée-Bissau, en Afrique de l'Ouest. En effet, leur beauté unique a attiré l'œil d'un photographe suisse, Vinicius Terranova, qui réside lui aussi dans la capitale pauliste. Il a pris une série de portraits des deux jeunes filles dans un projet intitulé Flores Raras (Fleurs Rares), en compagnie de leur sœur aînée Sheila, qui n'est pas atteinte d'albinisme.

Aujourd'hui, les trois sœurs ont signé des contrats de mannequinat avec des marques prestigieuses telles que Nike, Insanis, Bazaar Kids, ce qui montre que la diversité est de mieux en mieux acceptée en tant qu' élément positif par la société. Sur Instagram, elles se sont déjà constitué une base solide, avec plus de 6 000 followers !

Ces deux sœurs jumelles sont atteintes d'albinisme, c’est-à-dire que leur peau ainsi que leurs cheveux sont blancs grâce à l'absence de pigments dans leurs cellules…
Elles habitent à São Paulo, au Brésil — mais leurs parents sont originaires de Guinée-Bissau. Les deux sœurs ont été repérées par Vinicius Terranova, un photographe Suisse qui réside lui aussi dans la capitale pauliste Le photographe a commencé par les révéler grâce à un projet photo intitulé « Flores Raras », ce qui signifie « fleurs rares » en Portugais. Très vite, elles ont attiré l'attention de grandes marques de mode, qui ont voulu signer des contrats avec elles pour en faire leurs égéries ! « Pour nous, être albinos c'est beau. Nous aimons nos cheveux, nos yeux et la pâleur de nos peaux », a dit Lara à la presse brésilienne Leur grande sœur, Sheila, est âgée de 13 ans. Elle n'est pas albinos, mais elle a été contactée pour poser aux côtés de ses deux sœurs elle aussi
  crédits: Vinicius Terranova
  crédits: Vinicius Terranova
Brésil Mode Albinos
Commentaires