Au Pakistan, un ministre fait un Facebook live avec le filtre chat sans faire exprès et devient la risée du web

Par
2 374
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Un homme politique de la province du Khyber Pakhtunkhwa, dans le nord-ouest du Pakistan, a revêtu des oreilles et une moustache de chat lors d’une conférence de presse retransmise en direct sur les réseaux sociaux.

Ce déguisement virtuel était loin d’être prévu, au contraire, puisqu’il est apparu comme ça lors d’un Facebook live à cause d’un filtre. Le ministre de l’information de la province, en déplacement à Peshawar, est apparu à l’écran avec deux oreilles roses et une moustache de chat recouvrant la sienne.

De leur côté, au Pakistan, les internautes ont beaucoup apprécié l’activation de ce filtre, qui est resté actif tout au long de la conférence.

L’équipe qui était en charge des réseaux sociaux a expliqué qu’il s’agissait d’une « erreur humaine ». Le ministre a, quant à lui, indiqué à l’AFP que le filtre chat a été « activé par erreur et non intentionnellement. C’était un accident. »

« Je n'étais pas le seul. Deux responsables assis à côté de moi ont aussi été touchés par le filtre chat » a-t-il expliqué, tout en relativisant l’acte, arguant qu’il ne fallait pas tout prendre au sérieux.

La vidéo a, elle, été effacée quelques minutes après la conférence de presse de la page Facebook du Pakistan Tehreek-e-Insaf, le parti du Premier ministre Imran Khan qui dirige la province. Juste le temps pour que les captures d'écran soient partagées en masse sur les réseaux sociaux.

Pakistan Chat
Commentaires