Prise d'otages dans un supermarché à Trèbes : Au moins trois morts, le preneur d'otages abattu

Par
2 955
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Depuis 11 heures ce matin, une opération de police est en cours au Super U de Trèbes (dans l'Aude), où un homme, se revendiquant de Daesh, a entamé une prise d'otages. Plus tôt dans la matinée, il aurait blessé par balles un CRS qui faisait son jogging avec trois de ses collègues.

Les CRS visés s'apprêtaient à rentrer vers le cantonnement CRS de Carcassonne lors que le tireur les a pris pour cible depuis sa voiture. Dans la foulée, le véhicule a tracé sa route directement vers le Super U de Trèbes et s'y est introduit avec son arme. La préfecture de police a annoncé sur son compte Twitter la mise en place d'un dispositif de sécurité autour du supermarché, tandis que le Premier ministre, Edouard Philippe, évoque une « situation sérieuse. Tout laisse à penser qu'il s'agirait d'un acte terroriste ». Le GIGN, la BRI et le Raid sont sur place alors que trois hélicoptères sont mobilisés.

Des coups de feu ont été entendus à l'intérieur du supermarché alors que des témoins rapportent qu'il aurait crié : « Je suis un soldat de Daesh ».

Selon le commandement de la gendarmerie, deux personnes auraient touchées par balles et seraient décédées : « On a malheureusement une présomption de décès, mais on ne peut pas faire venir de médecin sur place pour le vérifier », a déclaré le général Jean-Valéry Letterman auprès de BFM TV.

Selon une source proche du dossier à l'AFP, la prise d'otage a fait au moins deux morts et douze blessés. Une information confirmée à LCI par une source policière. Les deux victimes seraient, selon le maire de Trèbes qui s'est exprimé auprès de LCI, un client du magasin et un membre du personnel.

Toujours selon LCI, le preneur d'otages serait lourdemant armé et serait connu de la DGSI depuis plusieurs années pour radicalisation, il réclamerait la libération de Salah Abdeslam. Par ailleurs, selon Europe 1, l'assaillant serait un homme âgé d'une trentaine d'années, de nationalité Marocaine et vivant à Carcassonne.

En outre, selon plusieurs sources, les policiers ont découvert le corps d'un 3ème homme dans un fossé, mort d'une balle dans la tête, non loin de la caserne de CRS de Carcassonne. L'homme en question serait le conducteur de la voiture, qui a été "carjackée" par l'assaillant avant qu'il ne s'en prenne à des CRS et qu'il ne débute sa prise d'otages. Un autre passager de la voiture a été retrouvé grièvement blessé et a été hospitalisé.

L'assaut a été donné par les forces de l'ordre qui ont réussi à abattre le preneur d'otages. Le bilan provisoire fait donc état de deux morts dans le cadre de la prise d'otages, plus un automobiliste tué avant la prise d'otages. Il y aurait quelques blessés également mais la situation est enfin sous contrôle avec la mort de l'assaillant.

Commentaires