Justin Trudeau indique que le Canada va autoriser les Américaines à passer la frontière pour avorter

Bouton whatsapp

Après la révocation du droit à l’avortement aux États-Unis, le Premier ministre Canadien a fait savoir que son pays continuerait à autoriser les Américaines à avorter au Canada.

Les anti-avortement manifestent. Crédit : DJMcCoy/ iStock

Depuis ce week-end et la décision de la très conservatrice Cour suprême de mettre un terme à l’arrêt Roe vs Wade permettant depuis 1973 l’accès à l’IVG, les réactions politiques se multiplient. Si Emmanuel Macron a qualifié l’avortement de « droit fondamental pour toutes les femmes qu’il faut protéger », son homologue américain Joe Biden a qualifié cette décision d’« erreur tragique ».

De son côté, Justin Trudeau, en déplacement au Rwanda dans le cadre de la réunion des chefs de gouvernements du Commonwealth, a déploré une nouvelle « horrible ». Le Premier ministre canadien s’inquiète par ailleurs d’une possible révocation des droits pour les couples gays dans le futur.

« Nous savons que c'est une période non seulement effrayante mais extrêmement décourageante pour tant de femmes, s’est exprimé Justin Trudeau. Les femmes depuis des générations se sont battues pour plus de droits aux États-Unis, (seulement) pour voir ce revers, et pour s'inquiéter également de la façon dont d’autres droits peuvent être supprimés aux États-Unis ».

L’avortement ouvert pour les Américains au Canada

Les pro-avortement rassemblés devant la Cour suprême. Crédit : Getty Images/ AFP

Durant sa conférence, Justin Trudeau a donc rappelé l’importance de garantir les droits de tous les citoyens : « Cela nous rappelle à quel point nous devons être sans équivoque dans notre défense des droits des personnes, ne rien tenir pour acquis, rester vigilant et toujours défendre les droits des femmes, les droits des LGBT, les droits des personnes privées de leurs droits et marginalisé », rappelle-t-il.

Le Premier ministre canadien a notamment mentionné que chaque jour, des Américains font le voyage au Canada pour avoir accès aux services de soins du pays : « Les Américains ordinaires qui se trouvent au Canada ont accès à notre système de soins de santé au Canada et c'est certainement quelque chose qui va continuer », a déclaré Trudeau, laissant ainsi penser que le Canada pourrait accueillir les femmes venues des États-Unis pour avorter en toute sécurité et légalement.

À la fin de sa conférence, Justin Trudeau a indiqué que chaque femme puissent bénéficier des droits et libertés qui lui sont dues : « Nous nous sommes engagés au Canada à veiller, tout d'abord, à ce que chaque femme ait un légal complet et sûr à la gamme complète de services de santé sexuelle et reproductive, y compris des avortements sûrs et légaux, et nous avons travaillé dur pour accélérer l'accès aux femmes à travers le pays ».

Source : HuffPost
Bouton whatsapp