Ils « balancent leur hosto » : Les médecins, aides-soignants et infirmiers alertent sur leurs conditions de travail

Par
8 541
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Le personnel des hôpitaux semble être à bout. Et il compte bien le faire savoir. Puisque la mode de la prise de parole à l'aide d'un hashtag est lancée, le principe pour les hôpitaux est le même. #BalanceTonHosto a accouché.

Après le suicide d'un jeune neurochirurgien dans l'enceinte du CHU de Grenoble, celui-ci est pointé du doigt depuis novembre dernier. Après quelques recherches et la médiatisation de ce tragique incident, le CHU de Grenoble avait alors été le point de départ d'un rapport du Ministère de la santé. Un rapport qui accusait la gestion déshumanisée du personnel, laissant la voix à d'autres professionnels de la santé exerçant dans d'autres hôpitaux de faire part de leurs opinions et de leur mal-être.

Conditions de travail déplorables, maltraitance du personnel et des patients, locaux en mauvais état et manque de moyens financiers... autant de raisons de s'offusquer et de se plaindre de son lieu de travail. Pourtant, il n'est pas nouveau que dans beaucoup d'hôpitaux français, des dysfonctionnements persistent. Mais, un médecin, @ContactPrimum a dit stop et a lancé un hashtag #BalanceTonHosto pour permettre au personnel de se défouler et d'exprimer ses revendications.

Le médecin à l'initiative de ce grand défouloir numérique et également animateur d'une chaîne YouTube, a confié à France Info qu'il a « dû tomber sur un truc absurde au travail, et, au lieu de rager dans mon coin, je me suis dit que j'allais en faire profiter Twitter, sur le ton de l'humour ».

Après ça, aides-soignants, infirmiers, médecins et chirurgiens se sont prêtés au jeu et au vu des déclarations, ils avaient beaucoup à dire. Des situations loufoques, parfois amusantes et des situations de détresse où les sentiments d'un employé sont tout bonnement écrasés. Il est également dénoncé une forme de « à qui mieux mieux », où la rapidité semble prôner sur la qualité du travail. Le quotidien que ces individus dépeignent à l'aide d'un #hashtag vise d'abord à sensibiliser les gens et faire bouger les choses mais également un moyen de détendre et de pouvoir faire rire puisque, comme l'a confié le médecin à l'initiative du hashtag à France Info, c'est avant tout « un hashtag d'humour ». 

VIDEO : Vin Diesel et Michelle Rodriguez annoncent le début du tournage de « Fast and Furious 9 »
Source : France Info
Hôpitaux Chirurgiens
Commentaires