BeachBot : ce robot ramasse les mégots de cigarettes jetés sur la plage

Une start-up néerlandaise a conçu un robot autonome capable de ramasser des mégots de cigarettes jetés sur les plages.

Ce n’est un secret pour personne : les mégots sont un véritable fléau pour la nature. Chaque année, environ 4 500 000 000 000 petits bouts de cigarettes sont jetés au sol, soit plus de 12 milliards chaque jour.

À voir aussi

Certains fumeurs considèrent même les plages comme une poubelle géante. Résultat : les étendues de sables sont jonchées de mégots. Vous l’ignorez peut-être, mais un seul mégot a la capacité de polluer 500 litres d’eau.

Sensible aux questions environnementales, la start-up néerlandaise TechTics a conçu une machine capable de ramasser des mégots qui polluent sur les plages.

Crédit Photo : TechTics

Le robot ramasse les mégots avec ses pinces

Le petit robot, baptisé BeachBot, utilise son intelligence artificielle pour repérer les détritus. Une fois cette étape terminée, ses pinces lui servent à attraper les mégots. Les restes de cigarettes sont ensuite stockés dans un compartiment.

Crédit Photo : TechTics

Crédit Photo : TechTics

Une chose est certaine : cette invention pourrait être très utile sur le long terme. Pour le moment, BeachBot a encore des progrès à faire. En effet, le prototype peut uniquement se déplacer pendant une heure.

Les créateurs du robot, Edwin Bos et Martijn Lukaart, ambitionnent de créer deux autres chasseurs de déchets. Toutefois, les deux entrepreneurs assurent que les robots ne doivent pas être considérés comme une solution miracle.

« Nous pensons que notre robot, en fin de compte, pourrait ne pas être la solution finale à ce défi, car le plus gros problème avec les déchets sauvages reste le comportement humain. Nous devons nous assurer qu'ensemble nous gardons nos plages propres. La partie la plus intéressante de notre concept est que nous avons une interaction homme-robot grâce à laquelle le public peut aider à rendre les robots plus intelligents ». 

Crédit Photo : TechTics

Source : Microsoft