Berlin : grâce au projet « The House of One », chrétiens, musulmans et juifs partageront bientôt le même lieu de culte

2 529partages

La ville de Berlin va frapper un grand coup. En effet, dès le 27 mai prochain, la première pierre de The House of One (comprenez La Maison de l'Unité, ndlr) sera posée. Ce projet est hors du commun car il a pour objectif de proposer un seul et unique lieu de culte aux fidèles des trois grandes religions monothéistes que sont le christianisme, judaïsme er l’islam.

Crédit : Kuehn Malvezzi

À voir aussi

Oui oui, vous avez bien lu ! Dans quelques temps, la capitale allemande aura en son sein un bâtiment qui abritera une église, synagogue et une mosquée. Voilà un projet positif qui prône le vivre ensemble de manière concrète et qui devrait permettre à toutes les communautés concernées de se rapprocher et sans doute de mieux se comprendre. Il fallait y penser et en ce sens l’État de Berlin a su faire preuve d’une grande ouverture d’esprit afin de mettre en œuvre un concept qui on l’espère sera révolutionnaire.

Pour diriger ce lieu incroyable, trois hommes seront présents : un imam, Kadir Sanci, un pasteur, Gregor Hohberg, et un rabbin, Andreas Nachama. Ce dernier a déclaré : « il existe de nombreuses façons différentes de parvenir à Dieu et chacune d’entre elles est bonne. L’idée est donc de laisser chrétiens, musulmans et juifs pratiquer leur culte séparément tout en leur permettant de se réunir pour les fêtes religieuses, les commémorations et les célébrations. »

Au total, les trois de lieux de culte réunis en un seul bâtiment coûteront 47 millions d’euros. Le gouvernement fédéral local et la municipalité participent a hauteur de 30 millions et 9 millions supplémentaires ont pu être récoltés grâce à une collecte de fonds. Les 8 millions d’euros restants devraient être réunis par le biais d’une nouvelle campagne de crowdfunding qui commencera au mois de décembre. Ainsi, le compte sera bon et The House of One pourra sortir de terre sans problème. Elle a été conçue par le cabinet d’architectes berlinois Kuehn Malvezzi et ses travaux sont programmés pour durer pendant 4 ans.

Crédit : Kuehn Malvezzi

Un lieu fort et symbolique

Cet édifice hors-norme sera situé à l’emplacement exact de l'église Saint-Pierre qui fut endommagée pendant la Seconde Guerre mondiale puis entièrement démolie en 1964 par les autorités de la République démocratique allemande (RDA). Mais plutôt que d’y ériger un mémorial où une nouvelle église, il a été décidé un concept qui met en avant le côté très cosmopolite et multiculturel du Berlin d’aujourd’hui. Pour rappel, la ville est connue pour son avant-gardisme et l’ouverture d’esprit de ses habitants.

Une idée géniale n’est-ce pas ?

Source : The Guardian