Le gouvernement annonce le lancement d'une mission parlementaire sur l'abandon des animaux

4 778partages

Le ministre de l’Agriculture Didier Guillaume a fait deux annonces ce dimanche. La première, une mission parlementaire va avoir lieu sur les abandons d’animaux de compagnie. La seconde, la castration à vif des porcelets sera interdite fin 2021. Le combat pour le bien-être animal porte ses fruits.

La mission contre l’abandon des animaux de compagnie va débuter dans les jours qui viennent. Puis, après six mois d’investigation, un rapport sera rendu.

La mission a pour objectif de faire un état des lieux de la “situation d’aujourd’hui”. Selon le ministre, “il faut des chiffres, quelque chose qui soit non discutable (…) et expliquer aux Françaises et aux Français qu’il y a des règles.

Au micro du Grand Jury RTL-Le Figaro-TF1/LCI, Didier Guillaume a déclaré “qu’il est absolument scandaleux d'abandonner plus de 100 000 animaux de compagnie par an, chiens ou chats, dont une grande partie est euthanasiée, et dont l'autre heureusement est accueillie par des bénévoles".

  Une mission parlementaire va avoir lieu sur les abandons d’animaux de compagnie, crédit : Alan Gonzalez Vazquez /shutterstock

« Il y a des pratiques qu'il faut faire évoluer. Les choses doivent prendre un peu de temps, ce n'est pas du jour au lendemain, mais il y a deux ou trois sujets sur lesquels le gouvernement est déterminé », a-t-il ajouté en précisant que ces questions ont d’ores et déjà été abordées avec “l’ensemble des professionnels" et “les associations” pour le bien-être animal.

Ces décisions font suite à l’annonce fin octobre de l’interdiction du broyage des poussins dès fin 2021, comme nous l’avions évoqué alors. Le ministère cherche ainsi à mieux considérer et encadrer les conditions de vie des animaux d’élevage et de compagnie.

Enfin, le ministre a abordé un dernier sujet, celui de l’utilisation des pesticides à proximité des habitations. Il a annoncé qu’une déclaration sera faite “début décembre” par le premier ministre et que 53 700 Français ont répondu à la concertation qui a été lancée sur cette question. Affaire à suivre.

 Une mission parlementaire va avoir lieu sur les abandons d’animaux de compagnie, crédit : Photoagriculture /shutterstock

Source : L'Obs
Plus d'articles
Dernières news