Le broyage des poussins sera interdit d'ici fin 2021

3 809partages

Le ministre de l’Agriculture, Didier Guillaume, a annoncé l’interdiction de l’élimination des poussins mâles par broyage dans les élevages industriels d’ici fin 2021.

50 millions de poussins sont détruits chaque année. En effet, les poussins mâles, ne pondant pas d’œufs, ne peuvent pas être vendus aux éleveurs. Les nourrir n’étant pas rentable, ils sont donc éliminés à la naissance. Ils le sont “systématiquement” dans l’industrie des poules pondeuses explique Léopoldine Charbonneaux, directrice de CIWF France (Compassion in World Farming). Il faut donc, selon ses mots, que « d'autres techniques se développent ».

Nous avons annoncé la semaine dernière avec ma collègue, ministre de l’Agriculture allemande, qu’on allait arrêter le broyage des poussins, qui aujourd’hui n’est plus supportable. On a dit fin d’année 2021. Si on le fait tout de suite, qu’est-ce qui se passe ? Il n’y a plus d’œufs”, a déclaré le ministre à France Inter.

  Interdiction du broyage de poussins d'ici fin 2021, crédit : David Tadevosian/ shutterstock

La mise en place d’une alternative prendra donc plusieurs mois. En effet, pour le moment, cette pratique est considérée comme incontournable par l’industrie avicole et la technologie nécessaire à l’arrêt du broyage des poussins “n'existe pas encore vraiment. Le ministère a donné des subventions pour développer ces solutions", comme le rappelle Léopoldine Charbonneaux.

La méthode de remplacement aura pour objectif d’identifier le sexe du poussin avant l’éclosion de l’œuf “pour que les poussins mâles n'aient pas besoin d'éclore, pour pouvoir les détruire avant qu'ils soient nés", explique-t-elle. Elle espère donc un “coup d'accélérateur”, pour que cette date butoir de 2021 puisse être réalisable. Comment développer et généraliser le processus restant la question en suspens.

Le ministre de l’Agriculture, Didier Guillaume, a promis d’autres “mesures très fortes” pour le bien-être animal “dans les semaines qui viennent”. Les négociations avec les éleveurs sont en cours pour protéger les animaux sans s’opposer à l’élevage. Affaire à suivre.

 Interdiction du broyage de poussins d'ici fin 2021, crédit : Olexandr Panchenko/ shutterstock

Source : France Inter
Dernières news