Pour sauver la planète, Bill Gates lève un milliard de dollars et ouvre un fonds d'investissement pour financer la recherche en matière d'énergies vertes...

Par
3 275
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Pour lutter contre le changement climatique, Bill Gates a décidé d’employer les grands moyens…  Pour ce faire, le milliardaire et philanthrope Américain a décidé de débloquer un milliard de dollars pour sauver la planète !

L’ancien patron de Microsoft, informaticien devenu richissime, avait décidé en 2008 de lâcher les rênes de sa société pour se lancer dans ce qu’il appelle « le plus grand défi de sa vie » : rendre le monde meilleur grâce à sa fortune, par le biais de donations et de financements. Ainsi, il a donné  95 % de sa colossale fortune à sa fondation, avec des objectifs ambitieux comme celui d’éradiquer totalement la polio.

Via wordpress

Cette fois-ci, Bill Gates a décidé d’orchestrer une sorte de coalition de riches donateurs engagés, un « club de milliardaires » qui seraient prêts à investir de grosses sommes d’argent dans des technologies innovantes, et notamment dans tout ce qui concerne la recherche en énergies propres. Les donateurs sont invités à contrer les effets du réchauffement climatique en devenant mécènes de divers projets écologistes.

Ce fonds, nommé « Breakthrough Energy Ventures » (BEV), pèse au total près de 170 milliards de dollars, selon une estimation de fortune de Forbes !  Et  pour cause, Bill Gates a réussi à convaincre certaines têtes connues de le suivre, notamment Jeff Bezos (le fondateur d’Amazon) ou encore le PDG de Facebook Mark Zuckerberg.

Annoncé lors de la COP 21, le BEV est conçu pour une durée de vingt ans.

Pour obtenir des financements, les projets doivent respecter certaines règles. Ainsi, le groupe cherche à financer des projets concrets, proposant des avancées susceptibles de produire des sources d’énergie sans émission de carbone, tout en restant économiquement viables. Le fonds investira dans plusieurs secteurs énergétiques, dont les transports, la production électrique, les activités manufacturières, la construction et l’agriculture.

« Nous serons ouverts à tout ce qui permettra de produire une énergie bon marché et propre, précise Bill Gates. Nous investirons dans des technologies avec le potentiel de réduire les émissions de gaz à effet de serre par au moins une demi-gigatonne. »

Pour Bill Gates, « notre mode de vie moderne consomme une énorme quantité d’énergie », notamment du pétrole, du gaz et du charbon, qui ont un fort impact sur l’environnement. « Nous devons de ce fait financer des chercheurs qui travaillent à la source de ces problèmes ». Bill Gates estime que les investissements publics ne sont pas suffisants, et les investisseurs privés ont tendance à être frileux étant donné les hauts risques en termes de retour sur investissement.

Source : 20 minutes
11 novembre
Commentaires