Vague de soutien pour Neneuil, un SDF bordelais qui a vu sa bibliothèque se faire détruire par la ville

Par
5 413
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

À Bordeaux, la mairie a détruit la bibliothèque de rue d’un SDF, nommé Neneuil, très apprécié dans son quartier. Rapidement, les habitants, à travers les réseaux sociaux, ont lancé un mouvement de soutien pour l’aider à la reconstruire.

La scène s’est déroulée ce mardi 23 octobre, au soir, et filmée par une habitante du quartier qui l’a relayé sur les réseaux sociaux. Âgé d’une soixantaine d’années, Neneuil fait partie intégrante du quartier Victor Hugo à Bordeaux. Installé au pied du parking depuis trois ans, il avait, au fur et à mesure du temps, construit une bibliothèque de rue avec des livres récupérés, parfois donnés par les habitants ou les passants.

Le principe était simple, il s’agissait d’une bibliothèque libre où chacun pouvait y passer pour déposer un livre ou en prendre un. Une initiative positive et très appréciée par ces « voisins » du quartier. Cependant, la ville a décidé d’y mettre un terme en envoyant des policiers et des agents de nettoyage mardi soir.

Une habitante du quartier, Wiame Ben, a filmé la scène et raconte à France Info : « Il y avait deux voitures de police, ils ont appelé des agents qui ont tout mis dans un camion. On a essayé d’intercepter sans succès. Il y avait un policier qui ne cautionnait pas, il était déçu, il disait ‘Je ne cautionne pas. Mais un autre a invoqué la sécurité’ ».

Forcément, depuis la publication de la vidéo, aujourd’hui supprimée, les réseaux sociaux ont vivement réagi en soutien au SDF, critiquant ouvertement l’action de la mairie. Dès le mercredi matin, des personnes sont venues déposer des livres et des croissants pour Neneuil, qui assistait impuissant à la destruction de sa bibliothèque comme le raconte Wiame Ben : « Les gens sont atterrés de ce qui s’est passé, la violence de la destruction et le regard de Neneuil qui se tenait loin de cette destruction ».

En effet, la bibliothèque de rue de Neneuil était devenu un lieu symbolique du quartier : « Il y a une vie de quartier autour, des jeunes livreurs à vélo y faisaient une pause et prenaient un livre, des touristes ont pris le lieu en photo. Un des plus photographié de Bordeaux ! ».

Wiame Ben

Malgré cette mésaventure, le SDF ne compte pas s’en aller et les habitants comptent l’aider à reconstruire sa bibliothèque. Une pétition a été lancée et a déjà atteint le seuil suffisant de signatures. Interrogé par 20 minutes, Neneuil a été très touché par le soutien des riverains :

« Ce que je voulais avec cette bibliothèque, c’était avoir un lieu convivial, familial, et un lieu de rencontre. Apprendre à se connaître grâce aux bouquins, cela me tenait à cœur. J’aime la musique, j’aime bouquiner, et je le partage. Il y avait des bouquins pour les gamins, des romans, des policiers, des bouquins de cuisine, de la politique, de l’histoire… Il y en avait pour tous les goûts. (…) Mais j’ai un soutien incroyable, des gens que je ne connaissais pas et qui viennent me voir. Et il y a de fortes chances que l’on reconstitue cette bibliothèque, car il y a déjà des gens qui m’apportent des bouquins. Certains ne mâchent pas leurs mots. Ça me touche ».

Critiquée, la mairie de Bordeaux a réagi par la voix de l’adjoint au maire, Jean-Louis David, auprès de 20 Minutes, pointant du doigt « un véritable dysfonctionnement entre des services qui ont cru bien faire en nettoyant ce périmètre sur lequel on sait qu’il y a d’énormes difficultés ». Ainsi, il a assuré que la mairie réfléchirait à une solution « afin de réinstaller cette bibliothèque de manière régulière » car elle représente « un réel intérêt » et pour faire en sorte que le SDF « puisse continuer son activité ».

Source : France Info
Commentaires