Un pêcheur canadien a découvert dans ses filets un homard arc-en-ciel translucide unique au monde

578partages

Lors d’une froide journée de novembre dernier, le homardier Robinson Russell a été choqué de voir ce qui est apparu dans son filet. Et pour cause, il est tombé nez à nez avec un homard d’une couleur bleu turquoise,

Crédit : robinsonfrankrussell / Instagram

À voir aussi

Avec sa carapace brillante, presque translucide, qui brille de touches de bleu pâle et de violet, Lucky le homard ne pouvait que se démarquer de tous les autres. Bien qu'il paraisse parfois blanc sous certains angles, Lucky n'est pas albinos. Sa pigmentation arc-en-ciel unique lui a même valu le surnom de homard «barbe à papa». Les chercheurs de l'Institut du homard de l'Université du Maine estiment qu'un homard comme Lucky est unique sur 100 millions, et Russell savait qu'il ne reverrait peut-être jamais une prise aussi spéciale.

La coloration brun-vert typique du homard est due à l'expression de différents pigments dans sa carapace, selon Cynthia Callahan, directrice du Huntsman Marine Science Center. La coloration unique de Lucky, en revanche, est due à une mutation génétique qui provoque l'expression d'un ou plusieurs des pigments rouges, bleus ou jaunes présents dans son organisme. Les homards peuvent présenter toutes sortes d'anomalies de couleur - Russell a vu des homards orange vif, bleus et jaunes sortir tous de la même baie. Mais Lucky est certainement le plus rare de tous. Russell a très rapidement su que Lucky était spécial et il ne pouvait pas se résoudre à laisser cet animal inhabituel finir dans l'assiette de quelqu'un.

Crédit : robinsonfrankrussell / InstagramCrédit : Layne Ingalls

Ce homard turquoise extrêmement rare a été vu pour la première fois en 20 au Canada

« Je vis sur une petite île au large de la côte du Nouveau-Brunswick, au Canada, appelée Grand Manan. Je pêche depuis plus de 20 ans et c'est le premier que je vois de cette couleur. Nous l'avons appelé Lucky sur le chemin, et j'ai posté quelques photos de lui sur Instagram. Je ne voulais vraiment pas le vendre, alors j'ai fini par en faire don à l'aquarium Huntsman de St. Andrews, où il va maintenant vivre afin d’être étudié » a expliqué Russell à nos confrères de The Dodo.

Évidemment, on espère tous que ce homard extraordinaire retourne un jour à l'état sauvage, mais en attendant, l’acte de bonté de Russell lui a quand même assuré une autre chance de vivre.

Crédit : robinsonfrankrussell / Instagram

Il est magnifique, n'est-ce pas ?

Source : The Dodo