Ce moine bouddhiste a déjà sauvé 8000 chiens errants des rues de Shanghai

1 589partages

Un moine bouddhiste chinois a attiré l'attention du monde entier. La raison ? Il a grandement aidé au sauvetage de milliers de chiens errants dans les rues de Shanghai.

Crédit : Smart Shanghai

À voir aussi

Zhi Xiang, 51 ans, sauve des animaux depuis 1994 dans le cadre de sa foi. Il héberge actuellement près de 8 000 chiens dans son monastère du temple Bao'en et dans un refuge pour animaux qu'il dirige à Shanghai.

Les plus grandes villes de Chine abritent des millions de chats et de chiens errants, souvent d'anciens animaux de compagnie abandonnés par leurs propriétaires, et la population explose en raison d'un élevage que beaucoup de spécialistes de la question décrivent comme «incontrôlé». Les conséquences sont catastrophiques puisqu’à cause de la famine, d'accidents de la route ou de maladies, beaucoup ne survivent pas.

« Je dois les sauver parce que si je ne le fais pas, ils vont mourir à coup sûr » a confié Zhi Xiang à nos confrères de l’AFP. Grâce aux bénévoles, certains des animaux sont relogés à l'étranger, souvent aux États-Unis ou en Europe. À ce sujet, il déclare : « je pense qu'ils sont très heureux, donc j'estime que cela en vaut la peine. Mais bien sûr, ils me manquent. »

Crédit : Jessica Yang / AFP

Crédit : Gulf Today

Un engagement de tous les instants pour sauver les animaux

Il s'occupe également de plusieurs centaines de chats et d'autres animaux errants tels que des poulets et des paons. Sa routine ? Se réveille à 4 heures du matin pour s'occuper de tous les animaux, auxquels il dédié la majeure partie de son temps et de sa vie. En effet, supporter la cause animale a beau être une vocation, elle n’est malheureusement pas gratuite. En effet, chaque année, les denrées alimentaires et les soins coûtent environ 1,5 million d’euros. Ils sont financés par des dons.

Un seul mot : bravo !

Crédit : Aly Song / Reuters

Crédit : Hector Retamal / AFP

Crédit : Hector Retamal / AFP

Crédit : Hector Retamal / AFP

Crédit : Hector Retamal / AFP

Crédit : Hector Retamal / AFP

Crédit : Hector Retamal / AFPCrédit : India Times

Source : INSIDER