Un photographe immortalise la ville de Shanghai complètement déserte à cause du coronavirus

1 153partages

Depuis le début de l’épidémie de coronavirus, la Chine a fermé ses frontières et de nombreuses villes sont à l’arrêt, notamment les plus grandes villes comme Pékin et Shanghai, placées sous confinement.

Mais où sont passés les 24 millions d’habitants qui peuplent et dynamisent habituellement Shanghai ? Depuis que le coronavirus sévit, ce sont plus de 1100 personnes qui ont succombé, obligeant les autorités chinoises à mettre le pays sous quarantaine.

Placée sous confinement, Shanghai n’échappe à cette logique malgré son immense importance économique. Installé là-bas, le photographe Nicoco a eu l’idée de documenter l’impact du coronavirus sur le rythme de vie de la ville de Shanghai.

À travers ses nombreux clichés, on observe une ville tout simplement déserte, des rues et des métros vides, des commerces fermés, un trafic routier inexistant…

Bref, une vraie ville-fantôme où seule une poignée de courageux ose sortir et où des agents municipaux nettoient régulièrement les rues et les bâtiments.

1 –

nicoco

2 –

nicoco

3 –

nicoco

4 –

nicoco

5 –

nicoco

6 –

nicoco

7 –

nicoco

8 –

nicoco

9 –

nicoco

10 –

nicoco

11 –

nicoco

12 –

nicoco

13 –

nicoco

14 –

nicoco

15 –

nicoco

16 –

nicoco

17 –

nicoco

18 –

nicoco

19 –

nicoco

20 –

nicoco

21 –

nicoco

22 –

nicoco

Source : nicoco
Plus d'articles
À lire aussi