Il fait preuve d'une incroyable générosité en versant un bonus de 132 000 euros... à chacun de ses salariés !

Par
516
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Hamdi Ulukaya est à la tête de Chobani, une marque de yaourts grecs, aux États-Unis.

Si cet homme est leader sur le marché, il a su garder la tête sur les épaules. Bien qu’il soit aujourd’hui milliardaire et que la valeur de son entreprise s’élève jusqu’à 5 milliards de dollars, Hamdi Ulukaya ne compte pas jouir de cette réussite seul.

En effet, le gérant de Chobani a décidé de céder 10% du capital de son entreprise à ses 2 000 employés et se retrouve ainsi avec 2 000 associés qu’on imagine heureux. Très heureux. Car les nouveaux partenaires de Chobani vont chacun toucher 150 000 dollars, soit près de 132 000 euros. Un sacré cadeau de la part de leur boss, vous ne trouvez pas ?

Quant à Hamdi Ulukaya, il ne semble pas du tout regretter son geste : « Dès aujourd’hui, je vais avoir 2 000 associés à Chobani. C’est l’un des plus beaux jours de ma vie ! » peut-on lire sur son profil Twitter. 

Non seulement Hamdi Ulukaya est un modèle de réussite mais, en plus, c’est un modèle de simplicité et de générosité. À l’heure où le patronat est de plus en plus décrié, cet homme immigré de Turquie et arrivé aux États-Unis à l’âge de 20 ans en 1994, prouve qu’avec seulement 3 000 euros en poche, peut réussir financièrement et professionnellement sans oublier d’où l’on vient.

Le plus touchant étant que cet homme a ainsi toujours été reconnaissant envers chaque personne qui lui a permis rencontrer le succès.
Au final, un succès mérité pour cet homme généreux. Une belle histoire qui donne espoir vis-à-vis des marchés professionnel et financier, et du monde de l’entreprise.
Source : Lesechos.fr
Commentaires