Ce prof joue les baby-sitters en plein cours afin de rendre service à l'un de ses élèves

Par
4 756
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Un professeur d’université fait beaucoup parler de lui actuellement outre-Atlantique pour s’être improvisé… baby-sitter en pleine classe.

Professeur de mathématique au sein de la prestigieuse université Morehouse College d’Atlanta (Géorgie) - un établissement indissociable de la culture afro-américaine aux États-Unis -, le Docteur Nathan Alexander est devenu, en l’espace d’un week-end, une petite célébrité locale sur le campus.

Et, contrairement à ce que l’on pourrait penser, l’intéressé ne doit pas cette soudaine notoriété à ses méthodes d’enseignement mais plutôt à son sens de la générosité.

Pour bien comprendre, il faut se replonger dans la journée du vendredi 1er mars dernier. Comme à son habitude, le professeur âgé de 34 ans accueille ses élèves pour un cours de 50 minutes lorsque l’un d’entre eux, Wayne Hayer, lui fait une demande pour le moins cocasse.

Père de famille, celui-ci demande ainsi à l’enseignant s’il peut assister au cours en compagnie de sa petite fille Assata, car il n’a pas réussi à trouver de baby-sitter pour la garder. Contre toute attente, Mister Alexander lui donne son accord et va même aller plus loin.

En effet, alors que les palabres ont déjà commencé depuis 5 minutes, le professeur s’interrompt et se propose de s’occuper de la fillette afin que son étudiant puisse prendre des notes sans être dérangé.

Confortablement installée dans un porte-bébé, la petite Assata se retrouve donc aux bras du professeur qui, comme si de rien n’était, continue de donner son cours devant une assistance autant médusée que conquise.

Hilares, plusieurs étudiants prennent alors des photos de leur professeur portant le bébé en classe. Des clichés qui vont très vite devenir viraux sur les réseaux sociaux.

Interrogé par Buzzfeed sur cette scène insolite, Nathan Alexander a confié que malgré une petite inquiétude au début, tout était rentré dans l’ordre car l‘enfant était resté placide jusqu’à la fin.

« Je ne suis pas un père de famille, je n’ai pas d’enfants. J’étais donc inquiet à l’idée qu’elle puisse se mettre à pleurer mais finalement, tout a été parfait, elle a été très sage », a-t-il ainsi raconté.

Assata a même fini par s’endormir, comme bercée par les paroles de son baby-sitter d’un jour, qui en a profité pour plaisanter sur le supposé effet soporifique et ennuyeux de ses paroles, provoquant les rires de ses étudiants.

Deux semaines avant ce cours pas comme les autres, Nathan Alexander avait déjà indiqué à son élève Wayne - trop souvent absent en raison de sa paternité - qu’il était prêt à l’aider et à accueillir sa petite fille, en classe.

Une générosité que n’ont pas manqué de saluer de nombreux internautes, dont plusieurs des élèves d’Alexander qui ont confié sur Twitter que ce dernier était leur enseignant préféré.

La mère de l'enfant, Firda Hayer, a tenu à remercier le professeur ainsi que l’université dans un message où elle précise que son mari exerce deux métiers, en parallèle de ses études, pour subvenir aux besoins de sa petite famille.

Un bel exemple de solidarité et d’entraide !

Ce photographe dénonce les pratiques d'un parc animalier en Inde, utilisant les éléphants comme attractions touristiques !
Source : BuzzFeed
Professeur école
Commentaires