Ce proviseur a installé une laverie au lycée pour les élèves persécutés à cause de leurs vêtements sales

1 508partages

Le proviseur du lycée West Side de Newark, aux États-Unis, a une façon originale et bienveillante de réduire le harcèlement dans l'enceinte de l'établissement. Ce dernier y a fait installer des machines à laver pour permettre aux élèves dans le besoin et moqués par les autres à cause de leurs habits sales de pouvoir nettoyer leurs affaires gratuitement à l'école.

Lorsque les étudiants du West Side High School, dans le New Jersey, vont reprendre les cours en septembre, une bien belle surprise les attendra : une laverie. 5 machines à laver et autant de sèche-linge ont en effet été installés dans cet établissement américain. Un dispositif qui servira à un grand nombre d'élèves dans le besoin.

L'idée lumineuse vient du proviseur, Akbar Cook, un homme au grand cœur qui ne ménage pas ses efforts. Au fil du temps, il s'est rendu compte que beaucoup de jeunes avaient honte de venir étudier avec leurs vêtements sales sur le dos. Dans ce lycée populaire, de nombreux adolescents n'ont pas les moyens de laver leurs tenues tous les jours et n'ont donc pas d'autre solution que de porter des habits crasseux ou abîmés.

Au risque alors de se faire persécuter par d'autres élèves qui, eux, ont la chance d'avoir une machine à la maison. Des photos postées sur les réseaux sociaux, des moqueries, et d'autres humiliations peuvent en effet être faites envers ces jeunes.

Le directeur en a déduit que c'était là l'une des raisons principales pour ces élèves brimés de manquer les cours de façon répétitive. « Ce sont des enfants, de bons enfants qui veulent apprendre, et qui manquent trois à cinq jours de classe parce qu'ils sont persécutés à cause de leur saleté », explique Akbar Cook à CNN.

C'est pourquoi il y a deux ans, le principal a demandé une subvention pour financer le lavomatique. Il a alors récolté 20 000 dollars (plus de 17 000 euros), ce qui a permis de transformer un ancien vestiaire en laverie dédiée aux lycéens. Les travaux sont désormais terminés. En plus des 10 machines mises à disposition, on trouve un important stock de détergents que des généreux anonymes ont donné via la page de vœux Amazon créée à cet effet.

Les étudiants qui le désirent peuvent se rendre dans la salle de 15 heures à 18 heures. Un adulte supervise les opérations durant ces créneaux, au cas où les jeunes auraient besoin d'un coup de main. En plus de leur rendre leur dignité, ce dispositif leur permet de s'autonomiser puisqu'ils apprennent à gérer seuls leurs affaires. Bref, c'est tout bénef !

En vidéo : Leonard et Shirley Matties, 72 ans de mariage célébrés comme au premier jour
Source : NJ.com
Dernières news