Ce sculpteur de génie transforme les avocats en véritables oeuvres d'art

753partages

Daniele Barresi est ce que l’on appelle un « carving designer », c’est-à-dire un designer spécialisé dans les sculptures. Cet artiste hors du commun, primé à plusieurs reprises, est basé dans la ville australienne de Sydney.

Crédit : Daniele Barresi

À voir aussi

L’originalité de son art vient sans doute du fait qu’il l’exerce sur des toiles pas comme les autres puisque son principal support de travail est l’avocat. Oui oui, vous avez bien lu. Il suffit de regarder quelques photos de son travail extraordinaire pour se rendre compte de son talent. En effet, il possède des capacités immenses et fait preuve d’une grande minutie pour transformer les avocats en véritables œuvres d’art à part entière.

Daniele Barresi est deux fois champion du monde de sculpture, ayant remporté le championnat WACS en 2013 en Suisse et en 2014 au Luxembourg. En 2015, il passe de l’autre côté du décor et officiera cette fois lors de l’édition taïwanaise en tant que juge.

Un succès énorme grâce à ses avocats sculptés

Ce qui a commencé par la sculpture sur fruits a évolué pour inclure une gamme de matériaux bien plus large. Aujourd’hui, l’artiste façonne de nombreuses matières à l’instar du savon, des légumes, des fromages, de la mousse et de la résine. Vous adorez son concept et souhaitez suivre ces différentes créations au quotidien ? Pour cela rien de plus simple, il suffit de se rendre sur compte Instagram où il compte déjà près de 90 000 abonnés. Sur Internet en général et sur les réseaux sociaux en particulier, ses avocats sculptés sont très rapidement devenus viraux et lui ont ainsi permis de se faire connaître à l’international.

Voici quelques aperçus du travail impressionnant de Daniele Barresi :

Crédit : Daniele Barresi

Crédit : Daniele Barresi

Crédit : Daniele Barresi

Crédit : Daniele Barresi

Crédit : Daniele Barresi

Crédit : Daniele Barresi

Crédit : Daniele Barresi

Crédit : Daniele Barresi

Crédit : Daniele Barresi

Source : Twisted Sifter