Ce soir, ne ratez pas les Géminides, la pluie d'étoiles filantes la plus prolifique de l'année

Par
1 835
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

En cette soirée du mercredi 13 décembre, les Géminides vont venir illuminer le ciel pour ce qui sera la pluie d’étoiles filantes la plus prolifique de l’année.

Comme chaque année à la même période, cette pluie d’étoiles filantes ne passe pas inaperçu dans notre ciel. Les Géminides sont le résultat de l’entré dans l’atmosphère de débris laissés par un objet rocheux croisant régulièrement la Terre : 3200 Phaéton.

« La nature de Phaéton est discutée. C’est soit un astéroïde voisin de la Terre, soit une comète éteinte » indique Bill Cooke, directeur du bureau chargé de l’étude des météores à la Nasa, sur le site de l’agence américaine. En entrant dans l’espace terrestre, ces petits débris provenant de Phaéton cognent dans les molécules de l’atmosphère. Le choc produit de la lumière et ces débris se transforment alors en « étoile filante ».

Ainsi, si les Géminides durent une douzaine de jours, c’est bien ce soir, dans la nuit de ce mercredi 13 décembre au jeudi 14 décembre, qu’elles nous offriront un des plus beaux spectacles stellaires de l’année. Selon la Nasa, on pourra observer une étoile filante par minute.

Nasa

Ces étoiles pourront être observables à l’œil nu sous un ciel clair et sombre, et plus particulièrement dans l’hémisphère Nord : « Les Géminides seront la plus belle pluie d’étoiles filantes de l’année » souligne Bill Cooke. Il ajoute par ailleurs que le « mince croissant de Lune ne gâchera pas le spectacle », contrairement aux Perséides du mois d’août dernier durant laquelle le ciel avait été inondé par la lumière lunaire, rendant l’observation des étoiles filantes moins évidente.

Ainsi, pour les amateurs d’étoiles filantes, il vous est conseillé de vous éloigner au maximum des lumières des grandes villes et espérer que les nuages n’encombrent pas trop le ciel. Il faudra orienter son regard vers la région de la constellation des Gémeaux.

Enfin, l’objet « Phaéton » passera au plus près de la Terre le 16 décembre prochain et sera visible avec un petit téléscope durant plusieurs nuits. Une opportunité unique puisque Phaéton n’est jamais passé aussi près de la Terre depuis sa découverte en 1983.

Le brevet des collèges reporté à cause de la canicule
Géminides Etoiles filantes
Commentaires