Cette nuit, ne manquez pas les alpha-Aurigides, l'une des plus rares pluies d'étoiles filantes

3 412partages

La nuit prochaine sera le théâtre d'une nouvelle pluie d'étoiles filantes, pour le plus grand bonheur des passionnés. Explications.

Le rendez-vous est pris !

Quelques jours après avoir pu se délecter du spectacle offert par les Perséides, les férus d’astronomie vont pouvoir apprécier un nouveau ballet céleste dès ce soir, et pas des moindres.

En ce dernier jour du mois d’août, la pluie de météores des alpha-Aurigides, l’une des plus rares à observer, va en effet illuminer le ciel nocturne dans la nuit de lundi à mardi.

Découverte par C. Hoffmeister et A. Teichgraeber le 31 août 1935, cette pluie est visible dans la constellation du Cocher, près de l’étoile Alpha Aurigae ou Capella, que connaissent bien les amateurs du cosmos.

Les étoiles filantes sont généralement visibles entre le 28 août et le 5 septembre avec un pic d’activité le 31 août, ce soir donc. Pour l'occasion, pas moins de 6 météores seront visibles toutes les heures jusqu'au bout de la nuit !

Les habitants de l’hémisphère nord n’auront pas besoin de veiller et pourront observer la pluie d’étoiles dès 23 heures.

Dans l’hémisphère sud, en revanche, elle ne sera observable qu’à partir de 3 heures du matin et le spectacle y sera donc de courte durée car les météores « disparaîtront » dès le lever du jour.

Pour l’anecdote, il faut savoir que la rareté de la pluie des Aurigides s’explique par son « âge ». En effet, ses météores sont les débris d’une comète à longue période, ayant frôlé la Terre il y a environ 2 000 ans.

À titre de comparaison, la période orbitale de la comète à l’origine des Perséides est de… 133 ans.

Vous savez tout !

Il ne vous reste donc plus qu’à vous armer de patience, d’un transat et d’un thermos de café pour apprécier le spectacle.

Plus d'articles