Un trentenaire américain refuse de quitter le domicile familial, ses parents font appel à la justice pour l'expulser

Par
3 437
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Mark et Christina Rotondo n'en pouvaient plus de voir leur fils de 28 ans se laisser vivre dans leur maison de la banlieue de New York. Le couple d'Américains a alors décidé d'expulser ce grand enfant du domicile familial, estimant qu'il était temps pour lui de prendre son envol. N'étant toutefois pas parvenus à le convaincre de partir de son plein gré, les parents ont dû recourir aux grands moyens en traînant leur fils en justice. Le juge leur a finalement donné raison en ordonnant au jeune homme de quitter le nid.

Michael Rotondo et ses parents lors de l'audience du 22 mai à New York. Capture d'écran YouTube

C'est un procès un peu particulier qui s'est tenu ce mardi 22 mai au Tribunal de New York. Michael Rotondo a comparu face à ses parents, Mark et Christina Rotondo, qui ont saisi la justice pour le forcer à quitter le cocon familial. Sympa l'ambiance à la maison !

Avant d'employer les grands moyens, les parents, visiblement las de voir leur progéniture s'éterniser au domicile familial sans participer de quelque façon, lui avaient gentiment demandé à maintes reprises de partir. Ils lui ont même donné de l'argent (1 100 dollars, soit environ 950 euros) pour l'aider à déménager. Une somme que Michael Rotondo a dépensé dans des « frais divers », a-t-il affirmé au juge. Après de nombreuses demandes écrites d'expulsion, la bataille s'est achevée devant les tribunaux. 

Le juge a en effet donné raison aux parents, estimant qu'étant les propriétaires de la maison, ils ont le droit de choisir qui y habite, et a accordé un ordre d'éviction, toutefois sans donner de délai. Le jeune homme devra donc plier bagage et prendre enfin son envol.

Mark et Christina Rotondo ont fini par saisir la justice pour expulser leur enfant de la maison. Capture d'écran YouTube

Cette affaire n'est pas sans rappeler le film « Tanguy », sorti en 2001, dans lequel on suit l'histoire d'un couple cinquantenaire qui fait vivre un enfer à son fils de 28 ans – le fameux Tanguy -, (trop) confortablement installé au domicile familial, pour le pousser à quitte enfin le nid douillet.

Le jeune homme, qui assurait seul sa défense, a raconté être revenu au domicile situé dans la banlieue de Camillus (État de New York) il y a huit ans, après avoir perdu son travail. À la fin de l'audience, il a expliqué aux caméras exercer actuellement une « activité » sans apporter plus de précisions.

Le fils a plaidé pour rester six mois de plus chez ses parents, le temps de trouver les ressources nécessaires. Une demande jugée « scandaleuse » et donc refusée. Ce dernier a déclaré à la presse qu'il ferait appel du jugement afin de repousser un peu plus l'expulsion.

Entre les prix élevés des loyers, la difficulté à trouver un premier emploi, ou encore la longue durée des études supérieures, les jeunes partent de chez leurs parents de plus en plus tard. Selon une étude du Pew Research Center, près d'un tiers (32,1 %) des 18-34 ans Américains vivait encore au domicile familial en 2016.

La marine américaine authentifie des vidéos d'ovnis filmées par ses pilotes
Source : Syracuse.com
États-Unis Insolite
Commentaires