Si vous êtes célibataire par choix, cette vidéo va vous rassurer. Si vous ne l'êtes pas, vous devriez quand même la voir

1 939partages
Le Réveillon de Noël approche, et avec lui ses interminables réunions familiales et ses (trop) nombreuses questions embarrassantes.
Entre deux réflexions politico-sociétales de haut niveau et quelques mentions de thèses conspirationnistes, votre grand-tante Nadine vous demande pourquoi vous êtes toujours (sic) célibataire. Les années passent, et les interrogations, toujours plus pressantes et indiscrètes, semblent faire partie de la tradition, au même titre que la dinde aux marrons et la présence de ce sapin en plastique poussiéreux que l’on sort tous les ans pour l’occasion.

Passé un certain âge (comprendre le quart de siècle, pour les plus portés sur les traditions) le célibat, assimilé à l’âge de l’innocence, ne fait plus rêver. Se mettre en couple, se « caser », « se ranger » fait indubitablement partie de ce rite initiatique social qui nous fait rentrer dans cette petite bulle de normalité. Cette petite bulle qui met toute la tablée d’accord.

Vous, vous n’avez pas envie de ce schéma de vie parfaitement bien dessiné. Il ne vous fait pas rêver, il ne vous ressemble pas, vous n’êtes pas prêt.e, vous ne savez pas, vous avez peut-être des projets, mais à quoi bon se justifier, vous n’avez de compte à rendre à personne, encore moins à votre grand-tante, que vous ne voyez qu’une année sur deux, de toute façon.

Et à ces questions incessantes, vous avez envie de répondre la vérité sur un ton catégorique, afin qu’elles ne soient plus jamais posées. « Cela ne te regarde pas, ces questions me gênent, c’est mon choix, j’aime être seul.e, j’aime l’idée de me sentir libre, j’aime me sentir indépendant.e, je n’ai besoin de personne pour le moment, je me sens mieux ainsi ».

Le réalisateur Thibault Buccellato, transporté par cette thématique du célibat volontaire, a eu envie de réaliser un court-métrage, directement inspiré d’un article écrit par la blogueuse américaine Beth Cormack, publié l’année dernière sur le Huffpost.

La jeune femme, âgée de 22 ans, revendiquait alors le bonheur et le besoin d’être seule et l’importance de cultiver son indépendance dans une tribune émouvante et inspirante. « Je veux me sentir entière. Je veux être mon propre roc, ma propre ancre, ma propre âme sœur. Je veux me comprendre moi-même mieux que n'importe qui. Je ne veux pas regarder en arrière et me reprocher amèrement d'avoir altéré mon futur pour quelqu'un d'autre alors que je savais que je n'en étais pas prête. » Déclare-t-elle. Se sentir complète, se construire avant de construire autre chose à deux, voilà ce qu’elle souhaite.

Thibault Buccellato, très touché, a demandé à la jeune blogueuse de réécrire le texte de façon à l’inclure dans son court-métrage, en guise de voix off. Et le résultat est particulièrement touchant, regardez :


À lire également :

« Je veux être célibataire à deux avec toi... » : cette vision du couple va vous émouvoir
En vidéo : Boonrod, ce chien retrouvé nageant seul au beau milieu de l'océan
Plus d'articles
Dernières news
En ce moment