Ces bandes dessinées touchantes racontent l'histoire de chiens accueillis dans un refuge

837partages

On s'intéresse aujourd'hui au travail d'une artiste en devenir, qui illustre à merveille l’histoire de certains chiens proposés à l'adoption dans un refuge francilien.

Situé à Ris-Orangis (Essonne), le refuge de l’ARPA (Association Rissoise de Protection des Animaux) accueille depuis 1979 des chiens abandonnés qui sont proposés à l’adoption.

En 30 ans, ce sont plusieurs milliers de chiens qui sont déjà passés par ces murs avant de retrouver un foyer aimant.

Refusant de pratiquer l’euthanasie dite « de confort », qui concerne les animaux en bonne santé, le refuge entend laisser une chance à chacun des chiens recueillis et veille sur ces derniers, dans l’espoir qu’une famille prenne un jour le relais en adoptant.

Adopter ne doit pas être pris à la légère et il est important de connaître les antécédents de certains chiens afin de mieux comprendre ce qui leur est arrivé.

Et plus vous serez au fait du passé de votre animal de compagnie, plus vous serez à même de lui offrir une seconde chance et beaucoup d’amour. Un amour qu’il vous rendra au centuple !

Alors, pour encourager ces adoptions, une habituée des lieux a eu l’idée géniale de raconter les histoires des chiens recueillis, en les adaptant dans des bandes dessinées touchantes.

Via son compte Instagram, Clarisse Drot réalise en effet des BD à la fois tristes et pleines d’espoir qui se concluent toujours par une véritable photo du chien à adopter, dont elle raconte les mésaventures.

Voir cette publication sur Instagram

Bénévole pour le @refuge_arpa_91 j’ai décidé d’aider certains chiens qui ne suscitent pas de coups de à être compris -> Au travers de BD. Oui, parce que je me prends pour une dessinatrice maintenant. L’une des choses qui m’a le plus marquée en arrivant au refuge était de voir tous les chiens aboyer sur les visiteurs. Ils se tirent une balle dans la patte... Mais dès que vous n’êtes plus un.e inconnu.e, leur attitude change et rapidement. Malheureusement les familles ne peuvent pas voir ça et c’est pourquoi on tente de vous expliquer leur histoire au travers de ces dessins. L’équipe de l’ARPA est géniale et ils méritent plus de visibilité pour aider aux adoptions. Merci à tous ceux qui partagerons leurs histoires. J’ai bien entendu prévu de vous présenter d’autres délaissés du refuge... À suivre XOXO Doggygirl

Une publication partagée par & (@clarissedrot) le

À l’occasion des fêtes de fin d’année, la jeune femme a choisi de raconter l’histoire du bien nommé « Noël », un adorable toutou baptisé ainsi par le refuge car il a été abandonné un 25 décembre par son ancien propriétaire.

Voir cette publication sur Instagram

Aujourd’hui, je vous raconte l’histoire de Noël. J’affectionne beaucoup ce chien du @refuge_arpa_91 dont la personnalité me fait rire et que j’ai plaisir à retrouver chaque we au refuge. Mais que j’aimerais un jour ne pas retrouver. Noël est un chien joyeux, j’espère que son noël le sera aussi cette année ? ⠀ Je remercie d’avance tous ceux qui partagent. Ça me touche et ça touche l’équipe de l’ARPA parce que c’est clairement grâce à vous si ils gagnent en visibilité. ⠀ Et même les petits comptes comptent. Parce que ‍+ ‍ + ‍+ ‍+ ‍+ ‍+...= grosse visibilité. Un travail de petites qui a de l’importance. ⠀ ⠀ Et pour ceux à qui il reste des dans le fond du porte-monnaie après leurs achats de noël, si vous souhaitez faire un cadeau au refuge également > lien dans ma bio pour les DONS. MERCI LES COPAINS

Une publication partagée par & (@clarissedrot) le

Dans cette courte bande dessinée, qu’elle parachève avec un cliché du chien au regard triste, assis seul dans sa cage, Clarisse Drot exhorte les futurs adoptants à ne pas laisser « Noël derrière les barreaux pour Noël ».

Le message est passé !

Plus d'articles
À lire aussi