Ces images déchirantes montrent des ours polaires en train du manger du plastique, en Arctique

13Kpartages

Une série de photos récentes montre toute la dangerosité de la pollution plastique, qui menace les écosystèmes.

C’est une scène devenue presque banale, mais de telles images sont toujours aussi déchirantes et démontrent à quel point la pollution des océans atteint un seuil critique.

Des ours polaires ont été photographiés en train de manger du plastique. Des photos bouleversantes prises début septembre sur l’archipel norvégien du Svalbard, situé dans l’océan Arctique.

Voir cette publication sur Instagram

Photo by: @wikstrom_photography This photo was taken in Lifdefjorden, located on the northern coastline of Svalbard. Sights like this are devastating. On the remote islands of the Arctic, young curious bears, Arctic foxes, and other predators end up eating the plastic pollution that often drifts ashore with the currents from the Arctic Ocean Northeast of Svalbard or with the Gulf Stream that come up from Europe.this photo was taken on a expedition with @arctic_traveler • • #plasticfree #noplastic #sealife #saveourplanet #saveouroceans #sealegacy#expedition #visitsvalbard #natgeohub #naturephotography #exclusive_animals #arctic#arcticadventures #noplasticstraws #noplasticbags #visitsvalbard #oceanlife #sealegacy #bbcearth #bbc #animal #animals_captures_ #animalelite #featured_wildlife #wildlifephotography #wildlife_in_snow #wildlife_perfection #nature_perfection

Une publication partagée par Jens Wikström (@wikstrom_photography) le

Des ours qui mangent du plastique, une scène « dévastatrice »

Jens Wikström, le photographe à l’origine de ces clichés, participait à une expédition dans cette région reculée lorsqu’il a aperçu ces ours qui jouaient avec un sac en plastique, avant de le porter à leur bouche.

Une scène qu’il qualifie de « dévastatrice » mais qu’il souhaitait absolument immortaliser afin de montrer la triste réalité de la pollution plastique des océans.

« J’espère juste que les gens réfléchiront à deux fois avant de laisser des sacs en plastique ou des mégots de cigarettes par terre, on ne sait jamais où cela va finir », explique ainsi l’intéressé.

Si de l'avis des experts, les ours polaires de la région côtière du Svalbard sont plutôt bien lotis et ne sont pas en danger immédiat, il n’en demeure pas moins que le problème de la pollution plastique est une réalité qu’il faut désormais prendre en compte sur place.

Crédit photo : Jens Wikström

Crédit photo : Jens Wikström

Source : wikstrom_photography
Plus d'articles