Cette artiste crée d'immenses mobiles colorés à couper le souffle

Suspendus au plafond comme des gouttelettes colorées, les mobiles en papier de Yuko Nishikawa transforment une galerie austère en un paysage de rêve et de fantaisie. À travers cet article, nous vous présentons ce travail minutieux et presque unique au monde !

Crédit : Yuko Nishikawa

À voir aussi

L'artiste, originaire de Brooklyn, façonne de larges vaisseaux inclinés et des anneaux perforés à partir d'emballages recyclés, de vieux journaux et d'autres déchets issus de la récupération. Ces derniers sont transformés en objets abstraits qui s'attachent à une armature métallique tentaculaire, ce qui donne une dimension impressionnante au mobile final. Éphémère par son matériau et sa conception, chaque pièce est créée dans l'intention d'être désassemblée et de retrouver sa forme brute initiale.

Au départ, Yuko Nishikawa a eu une formation en céramique, mais l’année dernière, elle a décidé de passer au papier. Ce matériau présente l’avantage d’être léger, de ne pas nécessiter de cuisson dans des fours électriques et également d’être plus durable une fois sec. Ensuite, tout est une question de choix des teintes pour que le mobile devienne une œuvre d’art à part entière. Les pastels et les teintes subtiles vers lesquels elle gravite s'inspirent des pigments naturels du fil de laine, et force est de constater que les couleurs sont juste magnifiques.

« J’ai mélangé de la pâte à papier bleue et de la pâte à papier rouge, ainsi qu'un peu de pâte à papier jaune pour obtenir une pâte à papier violette atténuée. Je les ai également combinées à différents stades de mélange pour obtenir des textures et des effets de couleur variés. Les pâtes compactes donnent des couleurs homogènes, tandis que les pâtes friables donnent un effet de pointillés. Les pâtes finement mélangées donneraient une surface plus lisse une fois sèches, tandis que les pâtes plus grossières seraient plus bosselées, comme des biscuits à l'avoine » explique la jeune femme.

Crédit : Yuko Nishikawa

Des mobiles pour une approche spirituelle de l’art

Conçues comme une invitation à imaginer de nouvelles façons de trouver la joie, les œuvres de Yuko Nishikawa découlent toutes de l'idée de «piku piku».Cette onomatopée japonaise décrit des mouvements involontaires provoqués par un contact inattendu. Son objectif en tant qu’artiste ? Que son travail vous fasse ressentir le piku piku, en réveillant une émotion cachée au fond de vous.

Vous avez la chance d’habiter aux États-Unis et avez accroché avec son univers ? Alors sachez que cet automne, Yuko Nishikawa ouvrira une exposition à la Kishka Gallery & Library de White River Junction, dans le Vermont, et aura également des œuvres présentées à la galerie Main Window Dumbo, dans le quartier branché de Brooklyn. Certains de ses mobiles sont actuellement disponibles chez Room68, où elle présentera une nouvelle collection plus tard dans l'année. Si vous n’avez malheureusement pas la possibilité de vous rendre sur place, découvrez d'autres de ses pièces et travaux en cours sur Instagram.

Voici quelques-unes de ses créations :

Crédit : Yuko Nishikawa

Crédit : Yuko Nishikawa

Crédit : Yuko Nishikawa

Crédit : Yuko Nishikawa

Crédit : Yuko Nishikawa

Crédit : Yuko Nishikawa

Source : Colossal