Cette échographie montre un baleineau se déplacer dans le ventre de sa mère

L’équipe du SeaWorld de San Antonio vient de dévoiler l’échographie d’un bébé béluga. Les images risquent de faire fondre votre cœur.

Le parc SeaWorld de San Antonio prépare activement la naissance de son futur pensionnaire, un bébé béluga.

À voir aussi

Pour célébrer cet heureux évènement, le personnel a partagé une échographie du baleineau sur sa page Facebook.

Crédit photo : SeaWorld

Sur l’échographie, nous pouvons apercevoir le fœtus se déplacer dans le ventre de sa mère. Cette courte vidéo a pu être enregistrée car la femelle béluga a été entraînée à rester immobile pendant que les vétérinaires l’examinent.

« Grâce à cette formation spécialisée, les bélugas apprennent à se reposer confortablement et à se tenir immobiles afin qu'ils puissent être examinés par nos vétérinaires », a déclaré le parc dans un communiqué.

Une naissance très attendue

La femelle, baptisée Luna, est née dans le parc texan en 2000. En l’espace de dix ans, elle a donné naissance à trois veaux. Son premier bébé, l’un des premiers à être conçu par insémination artificielle, a pointé le bout de son nez en 2010.

L’équipe du SeaWorld est très impatiente de rencontrer le quatrième baleineau de la fratrie. En attendant son arrivée, les soigneurs prennent sont aux petits soins avec Luna.

Crédit photo : SeaWorld

Généralement, la durée de gestation de ce cétacé varie entre 14 et 16 mois. Les nouveau-nés mesurent environ 1,50 m et pèsent 80 kg.

Il est à noter que les bébés sont bruns ou gris foncé. Ils deviennent blancs à l’âge adulte, entre 8 et 14 ans pour les femelles et entre 16 et 18 ans pour les mâles.

Le béluga, un mammifère en danger

Les bélugas ou baleines blanches sont originaires de l’océan Arctique. En été, ces mammifères marins migrent dans des eaux peu profondes pour se nourrir.

Crédit photo : SeaWorld

D’après les experts, la population de bélugas s’élèverait à 100 000 individus. Sans surprise, ces cétacés sont menacés par la chasse, le réchauffement climatique et les maladies.

Source : Daily Mail