Seyia, une rhinocéros noire dont l'espèce est en danger critique, est enceinte

7 291partages

Le mammifère devrait accoucher prochainement.

Seyia est une rhinocéros noire s’apprêtant à donner la vie. Une lueur d’espoir pour cette espèce en danger critique d’extinction.

Publicité

La direction du zoo de Cincinnati (États-Unis) a partagé l’heureuse nouvelle sur les réseaux sociaux le 11 août dernier : « Grande nouvelle ! Seyia est enceinte et va accoucher d'un jour à l'autre ! »

Ce n’est pas la première fois qu'elle tombe enceinte. En 2017, la femelle a en effet donné naissance à Kendi, après une période de gestation de quinze mois.

La mise-bas a seulement duré 30 minutes et des caméras de surveillance placées, à l’intérieur de son enclos, ont immortalisé ce beau moment.

Un animal doux

Seyia est arrivée au zoo de Cincinnati en août 2013, un mois avant son quatrième anniversaire. Elle a effectué un long voyage depuis Baton Rouge, en Louisiane, où elle est née.

Selon les dires du personnel du zoo, Seyia est dotée d’une personnalité douce. Elle adore être au centre de l’attention, prendre des bains moussants et interagir avec ses gardiens pendant ses séances d’entraînement.

Crédit Photo : Yathin Krishnappa

« Seyia a appris énormément de choses au cours de cette année. Nous apprenons à tous nos animaux à adopter de nombreux comportements d'élevage différents, ce qui nous aide à leur prodiguer les meilleurs soins possibles. C'est très important quand on prend soin de rhinocéros », a indiqué le personnel du zoo.

Avant d’ajouter : « Le rhinocéros noir a la réputation d'être extrêmement agressif et de charger facilement. (…) Il faut donc un lien très fort entre les gardiens et leurs rhinocéros pour accomplir tout ce que nous devons faire avec eux. Ce n'est qu'une fois que cette confiance est établie entre le gardien et le rhinocéros que l'entraînement peut commencer ».

Le rhinocéros noir, une espèce en danger

Originaire d’Afrique, le rhinocéros noir est une espèce en danger critique d’extinction. Aujourd’hui, ils ne seraient plus que 5 000 à l’état sauvage. Au début du XXeme siècle, 800 000 mammifères peuplaient le continent africain.

Crédit Photo : Unsplash

Pour rappel, le rhinocéros noir est menacé par le braconnage. Ses cornes, très prisées en Asie, se vendent à prix d’or. Cette espèce est également menacée par la perte de son habitat naturel.

Malgré ce lot de mauvaises nouvelles, l’UICN (Union internationale pour la conservation de la nature) affirme « que les efforts de conservation ont permis une lente augmentation de la population de ce mammifère ».

Source : ladbible
Plus d'articles