Cette femme a réalisé une chirurgie sur un papillon monarque à l'aile déchirée afin de le sauver et de lui permettre de reprendre son vol. Et sa patience et ses efforts ont été récompensés !

Par
10 068
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Les papillons monarques sont célèbres pour leurs grandes migrations, un événement spectaculaire, sans équivalent dans le monde animal. Deux fois par an, les lépidoptères se réunissent par groupes de millions d'individus, et voyagent des États-Unis jusqu'à l'état du Michoacán, au Mexique sur des distances pouvant atteindre 4 000 km. Là, ces magnifiques papillons aux ailes mordorées et dentelées de noir s'accrochent par grappes dans les forêts de sapins sacrés (ou oyamel) et tombent dans une sorte d'état de léthargie. Ils sont si nombreux qu'ils peuvent totalement recouvrir jusqu'au moindre millimètre d'écorce de l'arbre !

Romy McCloskey s'est mise à élever ces papillons fascinants par accident, après avoir découvert trois chenilles dans un buisson de son jardin. Elle a décidé de s'en occuper et bientôt, elle s'est mise à avoir un petit élevage chez elle. « J'ai toujours éprouvé de l'amour pour les papillons, ils ont une signification très personnelle pour moi, confie-t-elle au site Boredpanda. Juste avant que ma maman ne meure, il y a presque 20 ans, elle m'a dit 'Romy, à chaque fois que tu verras un papillon, sache que je suis là avec toi, et que je t'aime.' »

Mais quand elle a découvert que l'un de ses petits protégés avait une malformation de naissance à l'aile, elle a décidé de mettre ses talents en application. Ses talents ? Eh oui ! Car outre sa passion pour l'élevage de papillon, Romy McCloskey est aussi couturière professionnelle, costumière, et elle est passée maître dans l'art de la fine broderie sur les matériaux les plus délicats.

Alors, elle s'est mise au travail pour offrir à son papillon une véritable greffe d'aile digne des meilleurs chirurgiens ! Grâce à un fragment d'aile prélevé sur un papillon mort, elle a pu le sauver d'une mort certaine, et lui permettre de prendre son envol !

Le patient : un petit papillon monarque âgé de trois jours, né avec les ailes déchirées

Romy McCloskey / fadendesignstudios.com

La salle d'opération et les instruments de chirurgie : une serviette, un cintre, de la colle de contact, un cure-dents, des cotons-tiges, des ciseaux, une pince à épiler, de la poudre de talc, une aile de papillon

Romy McCloskey /fadendesignstudios.com

Romy a tout d'abord coincé le papillon, puis elle a coupé le bout d'aile déchiré. Pas d'inquiétude, dit-elle : les papillons sont dépourvus de toutes terminaisons nerveuses au niveau des ailes, et cela ne lui fait donc pas plus mal qu'un humain qui se couperait les ongles.

Romy McCloskey /fadendesignstudios.com

Avec un peu de patience et de délicatesse, voici le résultat !

Romy McCloskey /fadendesignstudios.com

Les ailes ne sont pas tout à fait pareilles, mais le principal c'est qu'il puisse voler !

Romy McCloskey /fadendesignstudios.com

Enfin, après une journée de convalescence et de repos où le petit lépidoptère a pu s'empiffrer du bon nectar maison concoctée par sa protectrice, le grand jour du décollage est arrivé !

Romy McCloskey /fadendesignstudios.com

Après un bref tour de chauffe autour du jardin, suivi d'une petite pause sur un buisson, il est parti, prenant son vol vers d'autres cieux ! Une belle réussite chirurgicale. Bonne chance à lui !

Romy McCloskey /fadendesignstudios.com

VIDEO : La version étendue d'Avengers : Endgame va sortir en France
Source : H/T Bored Panda
Commentaires