Cette habitude nous rendrait plus heureux à l'approche de Noël !

Une étude réalisée par un psychologue britannique affirme que les personnes installent leurs décorations de Noël en avance sont plus heureuses que les autres.

Tic-tac ! Alors que le mois de novembre vient à peine de débuter, certaines personnes n’hésitent pas à installer leurs décorations de Noël. Il faut dire que les rayons des magasins regorgent déjà de boules et de guirlandes lumineuses.

De plus, on ne compte plus le nombre de téléfilms de Noël à l’eau de rose qui inondent les chaînes de télévision, au grand dam de certaines personnes.

D’après le psychologue britannique Steve McKeown, les personnes qui décorent leur sapin et accrochent des guirlandes en avance seraient plus heureuses que les autres. La raison ? Cette activité diminuerait le stress et l’anxiété.

Crédit Photo : Rawpixel.com / Shutterstock

Les décorations de Noël font écho aux souvenirs liés à l’enfance

« Dans un monde rempli de stress et d’anxiété, les gens aiment se rappeler des choses qui les rendent heureux et les décorations de Noël font justement écho à des sentiments très forts de l’enfance », a expliqué le psychanalyste au site d’information UniLad.

Avant d’ajouter : « Les décorations sont simplement un point d'ancrage ou un chemin vers ces vieilles émotions magiques de l'enfance. Donc, installer les décorations de Noël tôt prolonge l'excitation ! ».

Vous l’aurez compris, il n’est jamais trop tôt pour embellir son intérieur avec de magnifiques décorations scintillantes.

En 1989, une étude américaine - parue dans le Journal of Environment Psychology - avait affirmé que les personnes qui installent leurs décorations extérieures de Noël en avance étaient plus amicales et inclusives que les autres.

Désormais, vous savez ce qu’il vous reste à faire !

Source : Unilad
VOIR TOUS LES COMMENTAIRES

author-avatar

Au sujet de l'auteur : Jenna Barabinot

Depuis 1 an et demi, je m’efforce de produire des articles de qualité tout en gardant ma touche d’humour. Mon domaine de prédilection ? Les histoires d’animaux qui se terminent en happy end. Je suis d’ailleurs incollable sur les races des chiens. Les sujets de société me passionnent et me permettent de perfectionner ma plume. J’affectionne aussi la rubrique « entertainment » car elle m’offre une parenthèse pailletée.