Cette jeune fille décide de démonter les préjugés sur les corps des femmes de manière vraiment intelligente

Par
2 098
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Internet est un univers impitoyable. Mais une jeune étudiante américaine de 20 ans, Sara Petty, a décidé de ne pas se soucier des « haters » des réseaux sociaux et de faire face à eux.

Pesant 90 kg, cette jeune fille étudiante à l’Université Bowling Green State (Ohio, aux Etats-Unis) a constaté que beaucoup de femmes se faisaient bâcher parce qu’elles assument leurs rondeurs en s’habillant comme bon leur semble. Mais pour Sarah, ce n’est pas assez pour l’empêcher de faire ce qu’elle veut de son corps.

C’est pourquoi elle a décidé de poster quatre photos d’elle sur les réseaux sociaux dans des tenues sexy, au même titre que les jeunes femmes aux corps sveltes et musclés :

Ainsi, Sarah espérait briser les préjugés et montrer aux internautes insultants qu’elle ne se souciait guère de leurs remarques blessantes et déplacées. Car, en effet, les réactions négatives suite à ces publications ont bel et bien été présentes.

Par exemple, on peut lire en réponse à sa photo en bikini des tweets comme : « Si tu pèses 90 kg, peut-être qu’un bikini n’est pas fait pour toi… ». Sur une autre photographie on peut lire un tweet disant : « Je suis désolée, mais si tu pèses plus de 90 kg tu ne devrais pas porter un débardeur si court… »

Comme vous pouvez le constater, les commentaires volent haut. Mais Sarah ne s’est pas laissée abattre. Au lieu de cela, elle a décidé de publier de nouveau les photos accompagnées des commentaires négatifs qu’elle a reçus. Sarah a ajouté tout simplement en réponse aux internautes : « Les filles : habillez-vous comme bon vous semble ». Un message pertinent qui a permis a pas mal de jeunes filles qui la suivent de décomplexer vis-à-vis de leurs corps.

Sarah a expliqué au HuffingtonPost, suite aux commentaires qui se sont avérés très féminins : « J'espère que les femmes réaliseront à quel point il est important d'arrêter de se crêper le chignon et de se dévaloriser entre elles ».

C’est une façon très intelligente et bien trouvée d’avoir le dernier mot suite aux remarques désobligeantes des internautes. Qu’en pensez-vous ?



Les pompiers australiens posent avec des animaux pour leur nouveau calendrier et les photos sont extras
Source : Distractify
Commentaires