Cette lettre bouleversante d'une interne en médecine est ce que vous lirez de plus important aujourd'hui

Par
11 321
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Voici sans doute la chose la plus bouleversante que lirez aujourd’hui. La lettre ci-dessous retrace l’histoire d’un interne en médecine de 27 ans qui, face à la pression qu’il subissait dans son quotidien à l’hôpital, a mis fin à ses jours le 15 février dernier. C’est une amie du défunt, interne elle aussi, qui a décidé de la rédiger pour mettre en garde tous les autres étudiants, afin que ce cauchemar ne se renouvelle jamais. Voici la lettre en question :


D’après le site Le Quotidien du Médecin, le jeune homme travaillait à l’hôpital de la Timone à Marseille, en chirurgie. Il était doué, brillant même, mais n’a pas eu le recul nécessaire pour supporter la pression et les moments de solitude. L’événement étant récent, des investigations sont toujours en cours. Une commission d’enquête menée par des membres de la CME (Commission Médicale d’Établissement), de l’AP-HM (Assistance Publique-Hôpitaux de Marseille) et de la faculté de Marseille a été créée pour faire toute la lumière sur les circonstances de ce drame.

Dans le monde médical, les professionnels de santé sont particulièrement touchés par des conditions de travail spartiates. Dans les couloirs des hôpitaux français, plusieurs points noirs sont souvent montrés du doigt. Ainsi, la surcharge de travail, le manque de contrôles et d’effectifs, les récompenses insuffisantes compte tenu des responsabilités font partie des grandes causes de burn-out.

« Cette lettre est en effet bouleversante, mais malheureusement ce n’est pas un cas isolé » a confié un membre de l’Association Soins au Professionnels (SPS) à nos confrères de BuzzFeed France. « La prévention est très difficile dans un milieu étudiant pas naturellement réceptif, d’où l’intérêt de cette mise en garde » ajoute Pierre Carayon, le secrétaire général de ce même organisme, qui a relayé la lettre via les réseaux sociaux.

@newpost

Un constat alarmant qui montre très clairement l’ampleur de la tâche qu’il reste à accomplir dans ce secteur. Selon une étude menée sur 1 905 professionnels de santé (dont 73% de médecins, ndlr), 50% sont ou ont été à une période de leur carrière, en situation de burn-out. Des chiffres accablants qui pourtant reflètent la réalité du milieu.

Et vous, qu’en pensez-vous ? Le monde de la santé est-il dans une impasse ?
VIDEO : La justice juge l'État fautif pour son inaction contre la pollution de l'air en Île-de-France, une première
Commentaires