Un spot publicitaire pour des produits d'hygiène féminine provoque le débat pour avoir voulu remplacer le fameux « liquide bleu »

Par
3 893
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

C'est un tabou publicitaire, une règle tacite télévisuelle qui vient d'être rompue par l'enseigne d'hygiène féminine Nana. Dans sa dernière campagne, la marque française a en effet décidé de laisser tomber le fameux « liquide bleu » qui remplace pudiquement le sang des règles dans la plupart des publicités pour les tampons et autres serviettes hygiéniques, au profit d'une représentation beaucoup plus réaliste. Nana argue que les règles sont une chose normale et que « les représenter devrait l'être aussi », sous entendant que les femmes n'ont ni à se cacher, ni à avoir honte de leur corps et de son fonctionnement naturel

Si en cette journée internationale de luttes pour les droits des femmes, de nombreuses personnes ont salué l'initiative, certains ont également qualifié la représentation crue du sang périodique de « dérangeante »... Et vous, qu'en pensez-vous ?

« Les règles, c'est normal. Les montrer devrait l'être aussi. »  C'est en ces mots que s'achève la nouvelle publicité de Nana, dévoilée le 5 mars sur la page Facebook de l'enseigne. La vidéo en elle-même ne dure qu'une trentaine de secondes : on y voit une serviette hygiénique, sur laquelle est versée, en lieu et en place du classique liquide bleu pour faire figure de sang, un liquide rouge très réaliste.

Pour la marque, il s'agit d'une manière de montrer le caractère normal, non honteux des règles, et de briser le tabou qui entoure les menstruations. Mais le spot ne plaît pas à tout le monde : visionnée plus de 500 000 fois sur les réseaux sociaux, la vidéo a reçu un bon nombre de commentaires sceptiques.

S'il fallait s'attendre à ce que la publicité ne fasse pas l'unanimité, certains commentaires d'internautes ont jugé la vidéo déplacée, voire de mauvais goût... Nombreuses sont les réactions jugeant cela « immonde » ou encore « dégueulasse ».

Certains n'hésitent pas à dresser le parallèle avec les publicités de couches pour bébé : afin de ne pas couper l'appétit aux éventuels téléspectateurs qui regardent la télé en mangeant, pour montrer les capacités d'absorption du produit, on ne montre pas directement de l'urine ou de la matière fécale, mais on préfère utiliser un liquide coloré évocateur.

Cependant, comme l'explique Nana par la voix de son community manager,  « Il existe une différence fondamentale entre le sang des règles et les selles. En effet, dans notre culture, le sang est devenu quelque chose de normal. On peut le voir dans les films, les séries...nous y sommes habitués maintenant et ce n'est pas choquant. Et pourtant le sang des règles, lui, n'est pas montré.»

Quoi qu'il en soit, le tabou des règles n'est sans doute pas près d'être brisé...

Un touriste doté d’un réflexe extraordinaire rattrape un téléphone lancé à 134km/h dans des montagnes russes
Commentaires