« File dans ta chambre » : jugée trop violente, cette punition pourrait bientôt être interdite aux parents

Bouton whatsapp

Pour calmer un enfant qui pique une colère, plusieurs punitions sont utilisées par de nombreux parents. L’une d’elle, qui est très courante, pourrait bientôt être interdite par le Conseil de l’Europe.

Quand un enfant fait une bêtise, qu’il est désobéissant ou qu’il pique une colère et n’arrive pas à se calmer, de nombreux parents décident de l’envoyer dans sa chambre. Une fois l’enfant seul, celui-ci devra réfléchir à ce qu’il a fait et se calmer.

Crédit photo : iStock

Quand on est parent, il est très important de montrer à son enfant que ce n’est pas lui qui décide et d’instaurer une autorité parentale. C’est pour cette raison que les punitions existent. La punition qui consiste à envoyer un enfant se calmer dans sa chambre était recommandée par le Conseil de l’Europe depuis 15 ans, car il s’agissait d’une punition calme. Mais cette décision pourrait changer.

« File dans ta chambre » : une punition interdite ?

Cette nouveauté a été partagée par Le Figaro, qui aurait eu accès à un mail de Regina Jensdottir, cheffe de la division des droits des enfants. Dans ce mail, elle aurait jugé que le fait d’envoyer un enfant dans sa chambre serait une punition « obsolète » qui va être « retravaillée ». Ainsi, cette punition pourrait bientôt être interdite et déconseillée aux parents par le Conseil de l’Europe.

« Un enfant qui s’énerve et désobéit est un enfant qui ne va pas bien. Depuis quand laisse-t-on seul quelqu’un qui va mal ? C’est une sanction psychique inouïe et je pèse mes mots. Si on veut que l’enfant se calme, il faut rester avec lui », a affirmé Christine Schuhl, éducatrice de jeunes enfants interrogée par Le Figaro.

Certains experts vont dans le sens du Conseil de l’Europe puisqu’ils ne sont pas du tout d’accord avec cette punition. Pour eux, laisser un enfant seul quand il va mal est une sorte d’abandon. La punition serait contre-productive car l’enfant se sentirait délaissé et dévalorisé. Selon certaines associations, cette méthode serait une forme de violence psychologique.

Crédit photo : iStock

Du côté des parents, les avis sont mitigés. Certains parents pensent que leurs enfants ne comprennent pas le sens de cette punition et sont incapables de se calmer seuls. D’autres sont persuadés qu’en étant dans leur chambre, les enfants vont croire qu’ils sont abandonnés et que leurs parents ne veulent plus d’eux.

D’autres parents affirment que cette punition a été salvatrice pour eux, notamment dans le cas d’enfants violents. Quoi qu’il en soit, si cette punition devient interdite, il sera nécessaire de trouver d’autres formes de punition pour calmer un enfant et affirmer son autorité.

Source : Le Figaro
Bouton whatsapp
Inscrivez-vous à la Newsletter de Demotivateur !
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter