Cette « super mamie » courageuse de 83 ans fait fuir un cambrioleur

Par
538
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Une femme âgée de 83 ans a réussi le tour de force de faire fuir un voleur caché chez elle. Récit d'une histoire rocambolesque !

Malgré son grand âge, elle a pris son courage à deux mains et ne s’est pas laissée faire ! Une octogénaire d’un petit village de Gironde a réussi à faire fuir un voleur qui s’était introduit dans sa maison.

Les faits se sont déroulés mardi soir à Cours-de-Monségur, une petite commune d’à peine 280 âmes, qui n’a pas l’habitude de vivre pareil fait divers.

« Elle le tire par les pieds. L’individu se lève et s’enfuit »

Peu avant 20h, alors qu’elle passe une soirée somme toute tranquille comme à l’accoutumée, cette dame âgée de 83 ans entend soudainement un bruit inhabituel, venant d’une des chambres de la maison.

En s’y rendant intriguée, elle s’aperçoit que la lumière de celle-ci est allumée, ce qui lui semble étrange puisqu’elle n’y a pas mis les pieds de la journée.

Ne constatant rien de suspect, elle éteint la lampe puis regagne son salon. Mais à peine quelques minutes plus tard, la lumière qu’elle avait pourtant éteinte se rallume…

Ni une ni deux, l’octogénaire décide alors de retourner dans la chambre et là, stupéfaction ! Elle découvre un cambrioleur qui s’était caché sous le lit.

Au lieu de prendre la fuite et d’aller prévenir quelqu’un, cette dernière ne se démonte pas et fait tout simplement fuir le voleur en le tirant littéralement de sa cachette.

« Elle le tire par les pieds. L’individu se lève et s’enfuit par la fenêtre d’une autre chambre », ont ainsi raconté les militaires intervenus sur place.

Mais malgré sa bravoure, l’homme est revenu à la charge dans la foulée, en pénétrant de nouveau dans le domicile par la porte d’entrée, exigeant cette fois de l’argent.

La dame âgée s’est alors mise à crier par la fenêtre pour alerter le voisinage, faisant fuir définitivement le cambrioleur, qui n’a toujours pas été interpellé.

Impressionnés par le sang-froid de l’octogénaire, les gendarmes girondins n’ont pas manqué de saluer son courage sur Facebook, en la surnommant affectueusement « Super mamie ».

C’est vrai qu’il n’y a pas d’autres mots !

Source : Ouest France
Mamie
Commentaires