Chutes de neiges exceptionnelles dans les Hautes-Alpes et en Savoie : certains villages coupés du monde et les habitants confinés chez eux

Par
1 212
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Retour d'Est : Les Alpes frontalières vivent actuellement une situation d'enneigement exceptionnelle, comme il n'en survient « qu'une fois tous les trente ans » d'après Météo France. Et pour cause, la neige est tombée sans discontinuer depuis ce week-end, produisant ce qui s'apparente à un véritable déluge de neige !

Trois départements ( la Savoie, les Hautes-Alpes et les Alpes-Maritimes ) ont été placés en vigilance orange pour les risques d'avalanches et l'accès a certains villages de fond de vallée est complètement coupé du reste du monde.

Crédits photo : M Weber

En l'espace de 24 heures déjà, près de la frontière franco-italienne, des cumuls de 50 à 90 cm ont été enregistrés en Haute Maurienne, 60 à 80 cm en Haute Tarentaise, 65 à 90 cm dans le Queyras et 40 à 50 cm dans le Thabor. Certaines vallées ont enregistré des chutes de plus de 2,40 m de neige en l'espace de 48 heures.


Si, ce mardi au matin, l'intensité des averses de neige devrait faiblir, la stabilité du manteau neigeux et les risques d'avalanches restent très préoccupants à cause de la masse importante tombée en peu de temps. Les stations de ski appellent leurs usagers à la plus grande prudence, le temps que la neige se stabilise.

Le phénomène du « retour d'Est » désigne ordinairement une chute importante et soudaine de neige dans les massifs alpins, débordant des montagnes depuis l'Italie et s'abattant sur les versants français. Il est dû à la condensation de l'humidité de la plaine du Pô, en Italie, qui remonte le long des vallées et qui, au contact des montagnes et de l'altitude, se change en neige. Les nuages, bloqués par les montagnes, viennent s'accumuler sur le versant italien, puis finissent par déborder d'un seul coup sur le côté français, résultant en des épisodes neigeux intenses.

Si les habitants des Alpes sont coutumiers de ce phénomène du retour d'Est, ce derneir se produisant régulièrement et de façon normale tout au long de l'hiver, l'intensité des chutes de neige de ce week-end reste toutefois exceptionnelle.

Des villages bloqués et leurs habitants confinés chez eux à cause de la neige

Malgré le ballet incessant des chasse-neige et autres déneigeuses, certains villages sont totalement coupés du monde à cause de la neige. Ainsi, en Savoie, les 600 habitants du village de Bessans se retrouvent bloqués à cause de la fermeture de la route.

Dans les vallées du Queyras (Hautes-Alpes) le village de Ristolas et le hameau du Roux d'Abriès, situés en fond de vallée, sont tous deux également coupés du monde, la route unique permettant d'y accéder étant totalement bloquée et la circulation interdite en raison d'un risque d'avalanche important. La réouverture de ces axes ne devrait avoir lieu qu'une fois tout risque d'avalanche écarté, a priori mercredi. 

En attendant, les habitants devront s'armer de patience...


À Tignes ( Haute-Tarentaise), certains habitants sont en confinement à cause de la violence des intempéries


Les Alpes n'ont pas été les seules a recevoir des chutes de neige historiques au cours de ces derniers jours : même en Algérie,  en plein désert du Sahara, la neige était de la partie !

Plus de cinquante ans après, l'épave de «La Minerve» a été localisée au large de Toulon
Commentaires