Coincé sous sa voiture, il est sauvé par ses enfants âgés de 11 et 9 ans

Par
5 991
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Deux jeunes enfants de 11 et 9 ans, originaires de la Somme, ont sauvé ce jeudi leur papa, qui était coincé sous la voiture qu’il réparait. C’est la belle histoire du jour.

C’est un accident bête qui aurait pu mal se terminer mais, heureusement, tout est bien qui finit bien !

L’histoire commence le jeudi 18 avril lorsque Régis Douchet, père de famille âgé de 40 ans, répare son véhicule dans le garage de son domicile, situé à Contalmaison (Somme). Jusqu’ici, tout va bien !

Mais vers 17 heures, alors qu’il est allongé sous la voiture, Régis se retrouve soudainement en très fâcheuse posture lorsque le cric qui soutenait le véhicule cède sous le poids de ce dernier, laissant Régis coincé sous le châssis.

S’il parvient dans un réflexe de survie à retenir la voiture avec le bras, ses forces l’abandonnent vite et il ne voit plus qu’une solution, demander de l’aide à ses deux jeunes enfants, Donovan (11 ans) et Orlanne (9 ans et demi) qui jouent non loin de là.

Crédit photo : Courrier Picard

« Le cric a lâché (…) Je retenais la voiture d’une main comme je pouvais, mais bon, au bout d’un moment, je fatiguais. Les petits avaient peur, mais je leur ai dit où aller chercher un autre cric dans la cave », a ainsi expliqué le « rescapé » à nos confrères du Courrier Picard.

« Au début, ils ne trouvaient pas. Je les ai laissés reprendre leurs esprits, ils sont retournés à la cave et ils ont trouvé le cric. Puis je leur ai expliqué comment l’installer », a-t-il poursuivi.

L’aîné, Donovan, fait alors preuve d’un grand sang-froid malgré la peur qui le saisit. Épaulé par sa petite soeur, il parvient en effet à soulever la voiture et permet ainsi à son père de s’extraire du sol.

Rapidement arrivés sur place, les sapeurs-pompiers examinent immédiatement le père de famille qui, par chance, ne présente aucune blessure grave mais se plaint tout de même de douleurs au niveau du thorax.

Transporté à l’hôpital le plus proche pour des examens supplémentaires, il va beaucoup mieux aujourd’hui et n’a jamais été aussi fier de ses deux enfants.

Voiture
Commentaires