« Comedy Wildlife Photography Awards » 2021 : découvrez les clichés sélectionnés par le concours de photos

L’édition 2021 du « Comedy Wildlife Photography Awards » s’annonce prometteuse, comme le démontre cette série de clichés.

Depuis sept ans, le célèbre concours de photographie « Comedy Wildlife Photography Awards » récompense les photos d’animaux les plus drôles.  

À voir aussi

Comme à leur habitude, les organisateurs du concours ont décidé de partager certains clichés des participants. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’édition 2021 s’annonce très prometteuse.

Cette année, les photographes animaliers amateurs ou professionnels ont débordé d’imagination pour capturer le cliché parfait. Cette compétition attire des milliers de participants issus des quatre coins de la planète.

Les personnes souhaitant participer au concours ont jusqu’au 30 juin pour soumettre leurs photos.

Au-delà de l’aspect humoristique, le « Comedy Wildlife Photography Awards » vise à sensibiliser à la protection de la vie sauvage. Ce concours met également en valeur le travail des associations qui se battent pour la préservation de la faune.

Le Comedy Wildlife Photography: les photos des participants valent le détour

Cette année, les fondateurs (Paul Joynson-Hicks et Tom Sullam) ont jeté leur dévolu sur l’organisation Save Wild Orangutans. Depuis plus de 20 ans cette association s’évertue à protéger les grands singes de la forêt à l’intérieur du parc national de Gunung Palung, à Bornéo.

Découvrez sans plus tarder, les meilleures photographies animalières sélectionnées par les fondateurs. Dans cette sélection, nous retrouvons par exemple un bébé hippopotame farceur ou une famille de ratons laveurs à croquer !

Crédit Photo : Giovanni Querzani

Crédit Photo : Andrew Mayes

Crédit Photo : Arthur Trevino

Crédit Photo : Kevin Biskaborn

Crédit Photo : KT Wong

Crédit Photo : Lea Scaddan

Crédit Photo : Lucy Beveridg

Crédit Photo : Philipp Stahr

Crédit Photo : Rohin Bakshi

Crédit Photo : Tom Svensson

Crédit Photo : Txema Garcia Laseca