Envoyez-vous en l'air avec VietJet, la compagnie aérienne où les hôtesses sont des mannequins en bikini...

Par
1 236
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

La vietnamienne Nguyen Thi Phuong Thao a gagné son premier million à 21 ans en vendant des photocopieuses et du caoutchouc. Près d’un quart de siècle plus tard, elle est en passe de devenir la première femme à s’être construit seule une fortune de plus d’un milliard de dollars.

Du haut de ses 46 ans, la femme d’affaires est notamment connue pour sa dernière idée : mettre des mannequins en bikini pour remplacer le personnel d’équipage dans tous les avions de sa compagnie aérienne VietJet.


Une manière bien "spéciale" d'inciter les gens à prendre l'avion

@VietJet

Avec l’introduction en bourse de son entreprise, elle est apparue comme l’unique femme milliardaire du Vietnam, intégrant ainsi le club très fermé du Bloomberg Billionaires Index, un classement qui recense les plus grandes fortunes mondiales. La majorité de son patrimoine repose donc sur VietJet, ainsi que sur une holding du nom de Dragon City, un parc immobilier de 65 hectares en plein cœur d’Ho-Chi-Minh-Ville. Au total, elle emploie à travers ses différentes entreprises plus de 10 000 personnes.

Mais revenons-en à ce qui nous intéresse aujourd’hui : les bikinis.

Car oui, depuis peu, Nguyen Thi Phuong Thao a eu l’idée de promouvoir VietJet, la seule compagnie aérienne privée du pays, en recrutant des modèles en guise d’hôtesses de l’air. Et pour ne pas faire les choses à moitié, elle a également fait le choix de les faire travailler en maillot de bain. Enfin, afin de complètement associer ce procédé à sa marque, elle est allée jusqu’à faire poser ces hôtesses d’un nouveau genre pour le calendrier annuel de VietJet. Une sorte de remake des Dieux du Stade, made in Vietnam.

@VietJet

Si actuellement la compagnie propose 47 destinations en Asie à l’instar de Séoul, Bangkok ou encore Singapour, l’ambition de sa patronne est toujours intacte. Pour vous donner une idée de sa soif de grandir, la richissime femme d’affaires aimerait faire de VietJet le « Emirates Airlines de l’Asie ». Pour rappel, la société de Dubaï est l’une des plus grandes compagnies aériennes du monde avec un catalogue de plus de 150 destinations...

« Je ne suis pas là pour compter mes millions, mon seul but est de booster l’évolution de l’entreprise et de faire en sorte que mes employés voient leurs salaires augmenter en conséquence. Je travaille pour conquérir encore de nombreux marchés et faire de VietJet le numéro un dans son secteur » déclare Nguyen Thi Phuong Thao.

On peut trouver à redire au niveau des moyens employés, mais il faut avouer que ça marche,et que les résultats sont là : il n’y a qu’à voir la croissance impressionnante de sa société pour s'en convaincre. En effet, dans les années à venir, VietJet devrait même dépasser l’entreprise nationale Vietnam Airlines [équivalent d'Air France chez nous, NDLR] en devenant la plus grande compagnie aérienne du pays. Mieux encore, elle devrait entrer dans le cercle très restreint des 10 sociétés qui ont connu la croissance la plus rapide au monde dans le domaine du marché de l’aviation, selon la très réputée International Air Transport Association.

@VietJet

Certaines personnes dénoncent l’utilisation du corps de la femme dans le but de faire du profit, et le problème que tout cela peut représenter en termes de respect et de l'image de la femme... Mais Nguyen Thi Phuong Thao déclare n’y prêter tout simplement pas attention.

Pour elle, le fait de se mettre en petite tenue est un choix fait en toute connaissance de cause par les "hôtesses"  : « Les équipages ont toujours le choix entre porter le ao dai [tenue traditionnelle vietnamienne, NDLR] ou le bikini. Tant mieux si dans la conscience des gens, VietJet est associé aux bikinis. Si les passagers sont heureux, alors nous sommes heureux. »

Pas sûr en revanche que les passagères qui accompagnent leur mari soient aussi emballées !
@VietJet
@VietJet
@VietJet
@VietJet
@VietJet
@VietJet
@VietJet
@VietJet

En tout cas, qu’on soit d’accord ou pas avec ce nouveau concept de bikini chez les hôtesses de l’air, force est de constater que la femme d’affaire a le don de transformer tout ce qu’elle touche en or.

D’ailleurs, à ce propos, si une telle compagnie voyait le jour en France, seriez-vous prêt à embarquer dans un de ses avions ?
Quatre bébés guépards nés au Safari de Peaugres
Source : Bloomberg
Commentaires